Personne de confiance et accord de non conciliation [Résolu]

Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
- - Dernière réponse : sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
- 4 juin 2017 à 10:24
Bonjour,

Actuellement, nous n'avons qu'un accord de non conciliation.
Dans cet accord, j'ai la garde filles.
Lui a le droit de visite un week end sur 2 et la moitié des vacances scolaires.
Il a déménagé à Rennes alors que nous habitons à Paris.

Dans l'accord de non conciliation, il est stipulé qu'il doit venir chercher et ramener nos enfants à mon domicile et il peut se faire substituer par "une personne de confiance".

Qu'est ce qu'une personne de confiance ?

Car pour cet été, il souhaiterait qu'une amie à lui qui part de Paris et va à Brest, en profite pour venir chercher les filles et les lui amène.

Cette amie je ne l'ai vu que 2 mn dans ma vie et je n'ai donc pas confiance en elle pour que mes filles fassent tous ces kilomètres avec elle.
De ce fait, s'agit-il d'une "personne de confiance" ? Ai-je le droit de refuser ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
39875
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 décembre 2018
1
Merci
Bonjour,

il s'agit d'une personne en qui le père de vos enfants a confiance. Si c'est bien marqué sur l'accord de non conciliation, vous devez respecter cet accord.

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14807 internautes ce mois-ci

pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
Donc même si je n'ai pas confiance, que je ne connais pas la personne, je dois confier mes enfants à cette personne parce que lui, lui fait confiance ?

S'il arrive quelque chose sur la route, pourrais-je avoir un recours ?
doris33
Messages postés
39875
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 décembre 2018
-
"Donc même si je n'ai pas confiance, que je ne connais pas la personne, je dois confier mes enfants à cette personne parce que lui, lui fait confiance ? "

oui, c'est cela, à moins que faire modifier l'accord en cours. Imaginez la situation inverse, que feriez-vous ? Que penseriez-vous ?

"S'il arrive quelque chose sur la route, pourrais-je avoir un recours ?"

je ne vois pas lequel, à moins que la personne ait un accident du fait d'une erreur de sa part.
pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
si c'était le contraire, j'enverrais une personne qu'il connait ou je trouverais une solution.
Mais je ne lui ferais pas confier à un inconnu pour lui.
doris33
Messages postés
39875
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 décembre 2018
-
Certes, humainement je comprends. Mais l'accord doit être respecté. Rien ne vous empêche d'en parler avec votre ex.
pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
Merci de votre réponse. Il refuse le dialogue et il a du mal à comprendre que je ne puisse pas faire confiance à une inconnue.
Car dans notre histoire, les choses ont fait que je n'ai plus confiance en lui même en temps que père.
Du coup, vu que je n'ai pas confiance en lui, je ne peux pas faire confiance aux personnes auxquelles il fait confiance.

Pour éviter d'être trop "fermée", je lui ai quand même proposé de rencontrer cette personne avant ce long voyage pour être rassurée. Chose que lui refuse.
Commenter la réponse de doris33
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
0
Merci
Bonsoir
Quels sont les raisons pour lesquelles vous n'avez plus confiance au père de vos enfants ?
pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
Bonsoir,
Tout simplement parce que quand je me suis retrouvée seule face à mes enfants, j'ai remarqué des choses.
Par exemple ma cadette n'a été propre qu'aux alentours e 3 ans et s'exprimait peu. ma grande était peu épanouie alors que mon ex était présent pendant les 3 premières années de ma cadette ca rilé tait en congé parental.

Quand je me suis retrovuée face à elles, elles ont changé d'attitude et sont devenues plus épanouies. De là, leur nounou et leur maîtresse m'ont également fait part du changement positif. Et comme je leur avais expliqué la situation, toutes les 3, on a compris que même si mon ex devait s'occuper de nos enfants. En réalité, il remplissait son rôle sur les besoins primaires : manger, boire, dodo, les toilettes...
En ce qui concernait l'éducation, faire attention à elle, leur apprendre... Il ne faisait rien.

Je n'ai que des soupçons et je précise que je ne le soupconne pas de maltraitance. Mais je culpabilise de ne pas 'en être aperçue...

Aujourd'hui, elles sont épanouies, grandissent à leur rythme et j'ai fait tout ce qu'il fallait de mon côté pour que la séparations e passe bien pour elles (pas de coupure de communication entre elles et leur père, elles le voient;;;) Seulement, vu qu'il s'est éloigné, il n'appelle pas régulièrement, pendant 6 mois, il ne les a pas vu. Là, il les a vu en février et les verra en juillet.
Il s'est éloigné parce qu'il s'est épris d'une jeune femme. Depuis son congé parental, il ne travaille pas et là il touche le RSA. Il ne fait rien pour m'aider et me laisse assumer seule le quotidien de nos enfants mais aussi d'autres responsabilités que l'on avait à 2.

Bref, quand on s'est séparé, selon ses termes : "Il s'est sacrifié pendant 3 ans maintenant il vit sa vie." Et ce, en fuyant toute responsabilité qu'il se doit ou qu'il doit d'assumer.
sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
> pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
Désolé, mais au vu des arguments que vous exposez, la réponse de Doris33 est adapté à votre situation.

Vous m'auriez dit que le père est alcoolique , la, on aurait pu supposer que son entourage risque d'etre du meme gabarit ou qu'il perd le discernement quand il confie ses enfants à une amie !

Mais si cela ne concerne que l'aspect de votre ressenti quand à sa capacité ou pas à s'occuper des enfants, cela ne remets pas en cause sa capacité à s'assurer que la personne de confiance est suffisamment fiable pour lui ramener ses enfants en bonne santé (du moins, c'est une personne sérieuse pour lui)


La personne de confiance définit une personne a qui vous allez confié votre chair et votre sang! Forcement, votre ex n'est pas inconscient pour confier ceux ci à n'importe qui!

Apres , il y a toujours le facteur "imprévu", mais bon ! Dans ce cas la, cela peut vous arrivez aussi à vous et on ne fait plus rien.

Allez , demandez juste à votre ex de vous tenir informer des qu'ils seront arrivés à bon port
Cordialement
pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
C'est la raison pour laquelle j'ai mis en résolu avec la réponse de Doris.
Toutefois cela m'a permis d'apprendre que pour le divorce au lieu que soit indiqué "une personne de confiance", on peut citer des personnes nommément.
sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
> pilaurelie
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 3 juin 2017
Dernière intervention
4 juin 2017
-
Oui, des le départ, Doris33 avait donnée la réponse adaptée à votre question, mais je voulais juste vérifier qu'll n'y est pas un problème de ce genre (particulièrement l'alcoolisme) qui permet alors d'agir autrement et rapidement.

Bonne continuation
Commenter la réponse de sophiag
Dossier à la une