Abandon de poste période d'essai suite a une démission

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour à toutes et tous,

je me permets de solliciter votre aide car je suis dans une impasse !!

en effet, j'ai travaillé 6 années de suite pour une entreprise, j'ai démissionné très proprement de celle-ci afin de signer un nouveau contrat (cdi) dans une autre qui voulait me recruter a tout prix et me donnais des perspectives d'avenir plus grande.

Cependant après quelques semaines je m’aperçoit a mon grand regret que ce n'est pas du tout ce qu'ils m'avaient "vendu" et cela ne me correspond pas du tout, je suis très déçut et me retrouve dans une position inconfortable.

J'ai une période d'essai de 5 mois (3+2 automatiques), sachant que j'ai démissionné le 23 Mars et attaquer le 2 mai sans m'inscrire au Pôle emploi le laps de temps sans activité ( ni jamais d'ailleurs).

j'envisage de faire un abandon de poste durant ma période d'essai car ils ne veulent pas entendre ce que je leur dit malheureusement.

D’où ma question : quelle solution serait la meilleure afin que je puisse m'inscrire au chômage et toucher les droits en attendant de rebondir ailleurs ??

Merci par avance pour le temps consacré et pour vos réponses.

Cordialement
Bonne journée/soirée.

Léo

2 réponses


bonjour
vous pouvez mettre fin tout comme votre employeur à votre période d'essai mais si vous voulez touchez du chomage il vous faudra travailler plusieurs mois sinon votre démission ne vous donne droit à rien enfin il me semble mais tout cela change tellement vite. Faites une simulation sur pole emploi.
hoquei44
Messages postés
11089
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2020
4 597
Bonjour,

Et en abandon de poste, pour rappel, pas d'indemnisation chômage... que des bulletins de paies à 0 euros qui viennent compter dans vos cotisations.

CB

je précise qu'en cas de période d'essai

le salarié ou l'employeur peuvent chacun mettre fin à la période d'essai du 1er jour jusqu'à la fin de la période.
Dossier à la une