Abattement en fonction durée de détention des titres [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 12 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2012
-
Messages postés
14
Date d'inscription
mercredi 27 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2016
-
Bonjour,

Je lis que " Les plus-values réalisées à compter du 1er janvier 2013 seraient ajoutées au revenu imposable et soumises au barème progressif, sous réserve d'allègements liés à la durée de détention" et "Contrairement au projet initial du Gouvernement, la durée de détention est calculée à partir de la date d'acquisition des titres."

Cela m'amène 3 questions (minimum).

Est-ce que c'est à mon teneur de comptes de calculer la plus-value après abattement ou est ce que je dois moi même faire ce calcul en fonction de la durée de détention des titres ?...je pose la question car je ne suis pas certain qu'il la connaisse dans tous les cas notamment pour les titres détenus depuis longtemps ou transférés lors de mon changement de banque.

Comment le calcul doit-il être fait lorsque je cède une position constituée en plusieurs fois ? par exemple je vend 100 titres sur une position de 150 dont 30 ont été achetés il y a plus de 6 ans, 40 il y a 5 ans et 80 il y a 2 semaines. Dois-je (ou mon teneur de compte) faire un calcul prorata temporis en FIFO c'est à dire en prenant en premier les titres les plus anciens ?

Un dispositif similaire avait été prévu par nos anciens gouvernants et abandonné juste avant sa mise en oeuvre effective. Celui qui est prévu est-il similaire ?

Merci pour vos réponses

Cordialement

3 réponses

Bonjour,

Concernant la 1e réponse apportée par Valacta, est-ce qu'il est stipulé clairement qu'il faudra joindre les justificatifs pour la durée de détention ? Si oui, quel genre de justificatif ?
Dans le cas où la banque n'a pas les bonnes informations et fournirait un décompte incorrect (dans l'IFU par exemple), comment faut-il procéder pour la correction ?

Par ailleurs, est-ce que ce sont les mêmes titres qui sont concernés par le précédent dispositif (annulé) et le présent dispositif ? si non, quelles sont les différences ?

Merci par avance.
Messages postés
14
Date d'inscription
mercredi 27 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2016

Bonjour,

big problème pour les titres détenus depuis longtemps ou transférés lors d'un changement (ou plus) de courtier.

Comment calculer lorsque l'on cède une position constituée en plusieurs fois ?

1- Les courtiers pour la plupart n'auront pas l'historique complet de leur client donc c'est à ce dernier de réaliser les calculs et à les prouver, car c'est lui qui est responsable.

2- La méthode est évidemment FIFO comme pour les moins values, on efface d'abord les plus anciennes. Donc dans ce cas toutes les actions d'un même titre ne bénéficieront obligatoirement pas du même abattement

3- Si le porteur ne peut prouver la durée de détention... et bien abattement sera à coup sûr de zéro.
Il faudra donc que les particuliers aient conservé leurs historiques complets pour justifier d'une durée ancienne (même les acquisitions en francs) et donc avoir conservé les preuves.

La constitution ou reconstitution d'un historique est très possible si on s'est constitué une base de données et si l'on a gardé les documents mensuels fournis soit par voie postale ou bien en ligne par les différents intermédiaires.
Pour le calcul un module pour http://ninaperf.free.fr/index.php est en voie de réalisations qui pourra exploiter les données de la base, et il a bien avancé, (je l'ai commencé il y a 4 ou 5 jours). Cela me trottait dans la tête depuis un moment. :-)
Messages postés
555
Date d'inscription
mercredi 14 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2013
103
Bonjour,

En réponse à vos questions :

1) Oui il vaut mieux que vous vérifiez vous-même les durées de détention des titres, car normalement il faudra joindre les justificatifs pour la durée de détention. Les abattements prévus sont les suivants : 20 % entre deux ans et quatre ans de détention, 30 % entre quatre ans et six ans, 40 % à partir de six ans.

2) Oui, il faut prendre en premier les titres les plus anciens. L'amendement déposé par le gouvernement précise en effet que "les dispositions du III de l'article 150-0 D ter sont applicables dans les mêmes conditions". Cet article prévoit que : "En cas de cessions antérieures de titres ou droits de la société concernée pour lesquelles le gain net a été déterminé en retenant un prix d'acquisition calculé suivant la règle de la valeur moyenne pondérée d'acquisition prévue au premier alinéa du 3 de l'article 150-0 D, le nombre de titres ou droits cédés antérieurement est réputé avoir été prélevé en priorité sur les titres ou droits acquis ou souscrits aux dates les plus anciennes".

3) Oui il y avait un dispositif similaire prévu qui devait entrer en application en 2012, mais il a été annulé. Il prévoyait un abattement d'un tiers tous les ans à partir de la sixième année de détention, donc exonération au bout de huit ans. Il était donc plus favorable, sauf qu'il exigeait une durée de détention plus longue.
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 12 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2012

Bonjour Valacta
Merci beaucoup pour votre réponse très précise, je continue à réfléchir au sujet, si j'ai d'autres interrogations, je reviendrais sur le sujet.

Cordialement
le module concernant les abattements est réalisé.
Voici une description de l'aide qu'il pourra vous apporter :

http://ninaperf.free.fr/abattements.html
Messages postés
14
Date d'inscription
mercredi 27 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2016

Ne pas oublier que depuis le Conseil d'Etat a remis Bercy à sa place quant à la méthode discutable utilisée...

http://ninaperf.free.fr/conseil-etat.php
Dossier à la une