CESU ou cauchemar de nombreux salariés

Fermé
CHRISTO - 10 févr. 2011 à 10:20
 nico - 17 mars 2011 à 09:06
Bonjour,


Quand je vois sur certains sites que l'on prône les avantages du CESU pour les salariés, celà pousse à la révolte et au dégoût. En fait tous les avantages sont pour les employeurs qui ne pensent qu'à leur crédit d'impôt et à ce que le boulot soit parfaitement effectué. Les droits de leurs salariés, ils s'en moquent complètement.

En ce qui concerne toutes les procédures et démarches à effectuer pour leur salarié, ils ne veulent pas se prendre la tête car on leur a dit ,,paraît-il que tout était simplifié.
Ils sont normalement adultes et responsables. Quand ils embauchent, ne leur vient-il donc pas à l'esprit qu'ils ont sans doute des devoirs et obligations envers le salarié mais aussi qu'il existe des organismes pour les renseigner : centre de St Etienne, Inspection di Travail, Fepem etc..

En fait, ils ne veulent pas passer par des entreprises mandataires pour payer le moins cher possible, mais ils considèrent leur employé comme un mandataire : c'est au salarié de leur fournir les preuves des droits que l'on réclame à l'appui de textes, c'est au salarié de leur sortir leur attestation pôle-emploi qu'ils complètent et signent ensuite. Bref nous faisons tout le boulot d'un mandataire mais par contre à un tarif nettement + dérisoire.

IL Y EN A VRAIMENT MARRE.

LE CESU, c'est très bien pour ceux qui perçoivent déjà des allocations ASSEDIC mais pour ceux qui ont choisi ce système parce qu'ils ne retrouvaient pas de travail dans leur domaine et qui ne perçoivent aucune allocation, c'est la GALERE et le CAUCHEMAR . On est sur une autre planète, celle de l'irrationnel.

Quand on ne perçoit rien de plus que nos salaires et que l'on perd des employeurs, comme c'est le cas actuellement à cause de l'abrogation de "la non exonération des cotisations patronales", on n'est même pas sûr d'avoir droit aux ASSEDIC tant les employeurs refusent ou négligent de délivrer les papiers nécessaires.....tant que celà n'a aucune conséquence sur leur crédit d'impôt !!!!!!! Et c'est là qu'il faut leur MACHER le travail.
Bon, il existe des employeurs très corrects et respectueux de leurs salariés mais... CELA N'EST PAS LA MAJORITE.

Quand je vois aussi certains employeurs qui n'hésitent pas à traiter leurs salariés de voleurs ou encore toute autre INEPTIE, je leur répondrai que le comportement des gens n'est pas une question de métier mais tout simplement la conséquence d'une éducation donc d'une mentalité.

MAIS QUE FONT DONC LES POLITIQUES, LES INSTITUTIONS, LES SYNDICATS POUR NOUS DEFENDRE CAR VU LA MULTIPLICITE DES EMPLOYEURS ET BIEN SOUVENT LEUR IGNORANCE OU LEUR J'MENFOUTISME vis à vis de leurs salariés, les droits sont bafoués et celà peut conduire des gens qui acceptent de travailler très dur avec des horaires difficiles à des situations très graves ALORS QU'ILS BOSSENT!!!!
Exemple : avec la perte d'employeurs, plus de droits aux indemnités journaliéres.

3 réponses

Je réponds : oui, en cesu, il existe trop d'employeurs irresponsables qui ne voient en nous que des larbins que l'on peut exploiter au maximum : salaire dérisoire , jours fériés non payés, quand ils s'absentent sur notre temps de travail sans vouloir nous payer, quand ils prennent des vacances alors que nous en prenons très peu et qu'ils nous décomptent leurs congés.
Tout çà est complètement inadmissible alors que nous avons les mêmes droits que les salariés du privé.
Demander 10 EUROS de l'heure + 1 EURO pour les congés payés, çà n'est vraiment pas trop, vu le mépris et les galères que l'on subit.
On se croirait revenus au Moyen-Age .
61
entiérement d'accord. pour tous ces employeurs qui nous déconsidèrent, qui n'hésitent pas ànous faire faire 3h de travail en 2h POUR NOUS PAYER LE - cher possible , qui ne nous paient pas les jours fériés , qui prennent 5 à 7 semeines de vacaces et qui nous les décomptent alors que nous ne prenons que les 15 jours obligatoires parce que pas les moyens de partir , de plus ils envoient les volets sociaux à n'importe quelle date sans s'inquiéter de notre bulletin de salaire etc..etc..et certains osent traiter leur salarié en césu de voleur ou voleuse. Qu'ils se regardent d'abord.. De plus ils ont cru que BORLOO avait créé une main d'oeuvre d'esclaves que l'on paie au rabais et que l'on peut faire travailler à la carte...Mais où se croient-ils !
Pour ma part, j'arrête de travailler en césu , trop de galère pour le salarié. Si tous les salariés en faisait autant, eh bien ces employeurs na'aurient plus qu'à s'adresser aux entreprises mandataires, tarif 17 à 20 euros et là ils seraient obligés de respecter les droits de leurs salariés.
PLUS QUE RAS-LE BOL DU CESU
2