Cesu jours fériés

anonymie58 - 8 mai 2009 à 14:35 - Dernière réponse : Kristof36 1201 Messages postés mercredi 6 mai 2009Date d'inscription 10 juillet 2009 Dernière intervention
- 4 juil. 2009 à 00:34
Bonjour,
J'emploie une personne 10h par semaine comme aide à la personne, payée par cesu. Quels sont ses droits par rapport aux jours fériés notamment le 1er mai et le 8 mai.
Le 1er mai doit-il être payé en tout cas, même chômé? Et un autre jour férié mais travaillé doit il être payé au tarif normal ou y a -til une augmentation?
Merci d'avance
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Marie-claire - 4 juil. 2009 à 00:32
+31
Utile
Bonjour,pour le ménage il ya une convention collective il faut se la procurer auprès de l'inspection du travail. Pour le premier mai ,si vous demandé a votre salarié de venir travaillé,vous devez la payer double.Les autres jours férié,le 8 mai, le 14 juillet,le1er novembre, le 25 décembre, le 1er janvier etc... si vous lui demandé de venir travailler vous la payé normalement.Par contre, si vous lui dites de ne pas venir pour x raisons , vous devez la payer pareil ,il n'y a pas de perte de salaire a avoir.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Marie-claire
LOURS8 52 Messages postés jeudi 30 avril 2009Date d'inscription 10 mai 2009 Dernière intervention - 8 mai 2009 à 17:14
+1
Utile
Bonjour



La loi est simple il ne doit pas y avoir de baisse de salaire


ART L 222-5 et ART L 222-6 du code du travail
Commenter la réponse de LOURS8
0
Utile
Bonjour,

ça dépend !
Voir les explications sur le site de l'URSSAF : http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/pdf/fp_6.pdf
Commenter la réponse de guyhem
Kristof36 1201 Messages postés mercredi 6 mai 2009Date d'inscription 10 juillet 2009 Dernière intervention - 4 juil. 2009 à 00:34
0
Utile
En général les jours fériés ne sont payés que si le salarié aurait du travaillé ce jour là, s'il travaille un jour férié c'est +25% et +100% le premier mai
Commenter la réponse de Kristof36
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une