Probleme de chauffage logement universitaire

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
9 janvier 2009
-
 Paulin -
Bonjour,

Je suis étudiant, et je réside dans une cité universitaire gérée par le CROUS. Dans ma vie quotidienne je rencontre divers problemes quant aux équipement collectifs: cuisines hors d'usage, laveries hors de fonctionnement si bien qu'on doit attendre une semaine pour laver son linge... Le matériel n'est pas remplacé, le directeur de la cité U s'y refuse (problème évoqué: manque de moyens, pas assez de crédits venant "d'en haut").
Quels sont donc les moyens juridiques existant pour obtenir le remplacement du matériel collectif?

Le second problème concerne le chauffage. Les chambres de 9 mètres carré sont très peu chauffées dans un seul des deux pavillons: le radiateur est à peine tiède( dans les autre pavillons il ne fait pas 13 degrés mais 18 sauf dans les bureaux de l'dministration de la cité !). A tel point qu'il est fréquent qu'il fasse 13-14 degrés dans les chambres ! Des dizaines d'étudiants sont à plusieurs reprises allés trouver l'administration de la cité U. A chaque fois meme réponse: il y a une panne, le technicien travaille dessus. la situation dure déja depuis 3 mois... Ce doit etre un mauvais technicien...
L'idée d'une panne serait presque acceptable à un détail près. Dans ces meme batiments, où la température dans les chambres ne dépasse pas 14 degrés, les radiateurs du hall d'entrée sont bouillants... Super utile, quel gaspillage, vu les courants d'air... De meme, les radiateurs des cuisines communes, et des toilettes sont bouillants ! 25 degrés dans une cuisine ou des toilettes, unutile on habite pas dedans à ce que je sache non?
Alors, face à cela j'ai tenu le raisonnement suivant: il doit exister deux vannes pour le chauffage: une pour les espaces collectifs, l'autre pour les chambres. Sachant que chacune paye son loyer, la situation est intolérable. Face à cette situation que pouvons nous faire?
Je vous remercie par avance de votre réponse.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
15848
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 mai 2021
8 282
Faire un courrier à l'académie et à notre chère ministre ,avec son ciré rouge
bonjour : Dans les foyers de jeunes travailleurs, la direction avait remarqué que des fenêtres restaient ouvertes toute la journée en hiver. Pour palier l'inconscience de certains, il a été décidé de couper le chauffage toute la journée, et de le remettre juste le soir. Je pense que c'est pour les mêmes raisons que dans votre résidence universitaire, on a réduit le chauffage : pas la peine de chauffer s'il y a un gaspillage évident.

Et on vous raconte des histoires pour ne pas faire des vagues.... en attendant que des températures plus clémentes reviennent.
Procurez-vous un petit chauffage soufflant céramique (20 à 30 euros) (750/1500watts) et faites le fonctionner en 750 watts sur une durée limitée près de vous et n'en parlez à personne, car si tout le monde fait pareil....
Et aussi camoufflez-le bien lorsque vous ne vous en servez pas.
Si vous avez un sèche-cheveux, vous pouvez l'utiliser sous surveillance et de très courte durée, car ce n'est pas prévu pour cet usage. Faire souffler de l'air chaud sous un pul over permet de très rapidement se réchauffer. Mais n'abusez pas pour ne pas éveiller des soupçons.

On ne peut pas changer le monde, mais on peut se débrouiller pour améliorer son confort perso. Et puis les études, ça ne dure pas toute la vie !!!