Préjudice (définition)

Définition

Juridiquement, le préjudice se définit comme le dommage subi par une personne dans ses biens, son corps, ses sentiments ou son honneur. Il en existe différents types en fonction du ou des dommages subis.

Préjudice corporel

Le préjudice corporel désigne l'atteinte portée à la santé ou à l'intégrité physique ou mentale d'une personne. Exemple : une maladie (cancer par exemple), une blessure, une infirmité...

Préjudice matériel

Le préjudice matériel correspond au dommage portant sur les biens de la victime. Exemple : perte d'un revenu ou d'une part du patrimoine, dégradation ou destruction d'un objet...

Préjudice moral

Le préjudice moral est un dommage d'ordre psychologique. Exemple le plus connu : la souffrance liée à la perte d'un être cher.

Préjudice d'agrément

Le préjudice d'agrément désigne le dommage qui résulte de la privation de certains actes de la vie courante. Il est généralement accordé lorsque la victime a subi un accident corporel. Exemple : la pratique d'un sport, d'un loisir, d'un instrument de musique...

Indemnisation

La personne qui a subi un préjudice peut agir en justice afin d'obtenir une réparation qui prend le plus souvent la forme de dommages et intérêts.

Modifié le 05/05/2014 par Matthieu Blanc.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Prejudice
  • Prejudice moral - Meilleures réponses
  • Préjudice matériel - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.