Action paulienne (définition)

Posez votre question

Définition d'action paulienne

L'action paulienne est une voie de droit prévue à l'article 1341-2 du Code civil qui autorise un créancier à exercer une action permettant d'attaquer un acte juridique frauduleux effectué par son débiteur. L'objectif de cette action est d'offrir une protection aux créanciers de manière à leur permettre de faire réintégrer des biens dans le patrimoine de leur débiteur, alors même que ces biens avaient été volontairement aliénés dans le seul but de provoquer leur insolvabilité. Grâce à l'action paulienne, le créancier pourra ainsi faire saisir les biens que son débiteur avait cédés, souvent avec l'aide d'un complice. Voir aussi notre dossier sur la procédure de saisie.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

A voir également

Publié par asevere. Dernière mise à jour le 15 février 2017 à 16:56 par Matthieu Blanc.

Ce document intitulé « Action paulienne (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une