Retraite indépendant et salarié

mathieu1215
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 16 juin 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2022
- 16 juin 2022 à 13:20
WalkingFred
Messages postés
709
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juin 2022
- 23 juin 2022 à 19:05
Bonjour,
Je suis actuellement formateur indépendant, via ma micro entreprise. J'alterne avec des missions en tant que salarié pour des structures privées.
Selon les mois, les revenus sont donc partagés (parfois plus de salariat, parfois plus de CA). Cependant, je me demande comment cela est pris en compte pour la validation des trimestres. Cela peut-il jouer en ma défaveur ? Dois-je avoir un revenu minimal sur l'un ou sur l'autre à chaque trimestre ? Je ne connais pas du tout les règles, et je préfère me renseigner pour ne pas "me faire avoir".
Je vous remercie par avance si vous arrivez à m'éclairer !

4 réponses

jee pee
Messages postés
35268
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
30 juin 2022
3 861
16 juin 2022 à 14:06
Bonjour,

Le calcul des trimestres acquis s'effectue pour chaque statut à l'année.

Pour le salarié on va regarder le salaire total annuel, base des cotisations vieillesse (dans la limite du plafond SS). En 2022 on valide un trimestre avec un salaire de 1 585,50 €, avec 4 fois cette somme on valide les 4 trimestres.

Pour un micro entrepreneur, cela va se faire en fonction du CA, de la caisse de rattachement (Carsat ou Cipav) et du type d'activité (commerce, service, BNC, BIC, ...) : https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F23369
Il faut un CA minimum pour valider les trimestres.
0
mathieu1215
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 16 juin 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2022

16 juin 2022 à 14:27
Merci beaucoup pour ce retour ! Si la validation des trimestres sur les 2 statuts est indépendante, cela signifie qu'il faut que je fasse attention ? C'est à dire qu'il peut exister des cas ou on se tire un salaire "correct", mais en variant mal les proportions, se retrouver à ne pas valider un trimestre à l'année (alors qu'avec le même montant uniquement en micro ou en salariat, on aurait tout validé) ?
0
jee pee
Messages postés
35268
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
30 juin 2022
3 861
16 juin 2022 à 14:54
Déjà il vous faut prendre en compte les ordres de grandeur : salarié on valide les 4 trimestres avec 6342 € sur l'année.

Après je ne sais pas dans le cas où les 2 statuts sont gérés par la Carsat (pas le cas Carsat/Cipav) si à un moment donné il y a regroupement ou si les 2 situations sont étudiées séparément, comme dans 2 caisses différentes. Cela a plusieurs niveaux, trimestres, montants retenus pour les 25 meilleures années.

Par ailleurs le mode de calcul de l'attribution de la cotisation micro-entrepreneur par la Carsat peut faire suivant le montant en jeu qu'il n'y a pas d'acquisition de point de retraite complémentaire : https://www.capital.fr/votre-retraite/retraite-des-auto-entrepreneurs-attention-aux-regles-differentes-pour-valider-un-trimestre-1335792



0
Bjr,
En tant que travailleur indépendant, vous pouvez cotiser ou pas à une retraite complémentaire.Mais prenez garde à l' imposition de cette cotisation.
Si vous ne cotisez pas cela diminuera votre retraite complémentaire
0
WalkingFred
Messages postés
709
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juin 2022
394
23 juin 2022 à 19:00
Pouvez-vous expliquer "prenez garde à l'imposition de cette cotisation" ?
Ne pas cotiser ne fait pas diminuer une complémentaire : soit ça l'empêche de se créer si on n'y a jamais cotisé, soit ça l'empêche d'augmenter si on n'y cotise plus, mais on ne peut pas dire que ça la fasse diminuer
0
WalkingFred
Messages postés
709
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juin 2022
394
23 juin 2022 à 19:05
Si votre activité vous fait cotiser à la CARSAT (c'est à dire pas à la CIPAV), les revenus retenus pour cette activité vont s'additionner aux revenus de salariés, ce qui aide non seulement à acquérir plus facilement les 4 trimestres, mais également à éliminer les risques liés aux faibles revenus qui pourraient faire baisser une moyenne dans une caisse. La LURA (Liquidation Unique des Régimes Alignés) existe depuis 2017 : elle consiste à n'avoir qu'une caisse liquidatrice pour toutes les activités salariées, salariées agricoles, commerçant et artisan (ex-SSI).
Ce système a des apports bénéfiques (celui-ci en est un), dans d'autres cas, il peut comporter des inconvénients (les gros revenus ne lui disent pas forcément merci).
0