Perte de la part MICO de sa retraite si nouvelle activité?

Résolu
Signaler
Messages postés
19
Date d'inscription
lundi 27 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022
-
Messages postés
19
Date d'inscription
lundi 27 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022
-
Bonjour,

Mon épouse a une retraite (497€) en partie constituée par le Minimum Contributif (mico).
Elle veut reprendre une petite activité pour améliorer le budget familial.

Ma question est la suivante:
Si sa future rétribution est supérieure à sa part "mico" (260€) de sa retraite actuelle, va-t-elle perdre ce fameux mico et si oui dans quelle proportion?

En vous remerciant par avance.
Pierre S.

8 réponses

Messages postés
500
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2022
267
Il n'y a aucun lien entre une nouvelle activité et le complément de minimum contributif qu'elle perçoit actuellement. On ne peut pas perdre son minimum contributif hormis en cas de fausse déclaration sur la condition de subsidiarité.
Messages postés
19
Date d'inscription
lundi 27 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022

Bonsoir WalkingFred

Je vous remercie beaucoup pour votre réponse très précise.
Bonne soirée
Cordialement.
Pierre S.
Messages postés
500
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2022
267
Votre épouse va donc faire un cumul emploi retraite.
Il y a des conditions pour faire un cumul emploi retraite. Je pense qu'elle les remplit toutes avec ce que vous indiquez.
Va -t-elle reprendre une activité chez son dernier employeur ?
Quelle est sa date de naissance ?
A quelle date a-t-elle pris sa retraite ?
Quel est le montant de sa retraite complémentaire ?
Messages postés
19
Date d'inscription
lundi 27 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022

Bonsoir;

Vous m'avez parfaitement répondu dans la réponse 1/3 (à 19H23)

Et maintenant vous me demandez de nombreux renseignements d'ordre privé.Pourquoi....?

Je terminerai simplement en vous disant qu'elle ne reprendra pas une activité chez son dernier employeur et le montant versé par la seconde et dernière caisse est inférieure à 100€


Pierre S.
Messages postés
500
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2022
267
C'était par bienveillance pour alerter sur la législation cumul emploi retraite. Des tas de mauvaises informations circulent, des gens font parfois n'importe quoi à ce sujet-là, pensant remplir des conditions qu'ils ignorent en réalité.
En matière de retraite, tout relève du cas par cas, et si l'on veut aider ou renseigner précisément quelqu'un, ça passe forcément par des informations comme la date de naissance ou les montants de retraite. Sinon, autant lire les textes législatifs et continuer de ne pas savoir où on se situe par rapport à ce qu'on vient de lire.
Quelqu'un qui demande si la nouvelle activité va diminuer la partie minimum contributif d'une retraite montre que l'on s'interroge sur des choses qui n'existent pas, qui ne sont prévues nulle part, qui n'ont pas de lien entre elles. Dans ces conditions, je me demande si la personne a vraiment bien pris tous les renseignements pour ce qu'elle veut faire : un cumul emploi-retraite, régi par des règles pas forcément simples. Que je me propose d'expliquer et vérifier au cas par cas sur ce site.
Désolé si vous voyez cela comme intrusif, mais c'est vraiment juste pour aider.
Vous aviez au préalable indiqué le montant de sa retraite et le montant de son minimum contributif dans la question 1 sans qu'il y en ait besoin pour la réponse que vous cherchiez et sans que personne ne les demande pour avancer. Donc avancer des données personnelles ne semblait pas poser problème.
J'ai voulu de moi-même vérifier pour vous si les conditions d'un cumul emploi retraite étaient possibles en intégral ou en cumul limité. Parce que dans certains cas, il y a une limite à ne pas dépasser, sous peine de voir les retraites de base écrêtées. Juste envie de donner une information la plus complète et la plus personnalisée possible au vu d'une situation donnée, chose qu'il devient presque impossible d'obtenir à l'heure actuelle auprès de ses propres caisses de retraite. C'est juste pour aider le plus possible. Désolé.
Messages postés
19
Date d'inscription
lundi 27 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022

Bonjour WalkingFred,

Votre réponse 2/3 m'a complètement troublée.
Je ne l"ai pas du tout compris comme vous me l'expliquez dans votre message d'aujourd'hui. Si vous me l'aviez présenté en 2 mots simplement pour nous dire que c'était pour que vous alliez encore plus loin dans votre réponse en nous expliquant toutes les arcanes et subtilités de ces textes dans lesquels vous êtes plus qu'un expert, j'aurais instantanément répondu à votre requête.

Mais à tort, j'ai eu peur de ces questions et je me suis méfié bêtement et j'en suis vraiment désolé. Et surtout je suis très contrarié de vous avoir pris tant de temps qui a du être nécessaire pour écrire votre réponse limpide de ce matin et que vous auriez sûrement pu mieux utiliser pour aider une autre personne.

Pour terminer, mon épouse est née le 11/10/54 et a pris sa retraite le 01/10/2021.

En m'excusant encore une fois de ne pas vous avoir fait suffisamment confiance.

Bien cordialement.
Pierre S.
Messages postés
500
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2022
267
Mais c'est justement votre situation qui va peut-être aider quelqu'un d'autre, donc ce n'est en aucun cas du temps perdu.
Le forum, par définition, est public. Il y a parfois des situations qui interpellent d'autres personnes, qui leur font se poser les bonnes questions. Donc être le plus précis possible permet aussi à ce forum de rester vivant et pertinent pour beaucoup de gens désemparés devant le manque de réponses personnalisées des organismes concernés. C'est en ce sens que ce forum est un très bon vecteur de bons renseignements et d'astuces pour se dépêtrer dans les méandres de la législation. Vous parliez de temps... Je travaille, et je réponds en + sur 3 forums, donc peut-être que mes questions sont parfois un peu directes, pour ne pas perdre de temps dans des discussions parfois inutiles. Une fois sur deux, on ne me répond même pas : ça, oui, c'est vraiment du temps perdu.
Votre épouse est née en 1954, son âge du taux plein est fixé à 66 ans et 7 mois (01/06/2021).
En prenant ses retraites au 01/10/2021, elle a donc dépassé l'âge du taux plein. Cette seule condition lui garantit de pouvoir faire un cumul emploi-retraite intégral. Cela signifie qu'elle peut reprendre n'importe quelle activité, pour n'importe quel revenu, et le cumuler intégralement avec l'ensemble de ses retraites personnelles sans aucune retenue possible sur aucune de ses retraites personnelles.
Son nouveau revenu d'activité peut dépasser les meilleures salaires qu'elle ait jamais eus, être 10 fois supérieur au montant de ses retraites : aucun problème.
ça aurait été très différent si elle avait pris une retraite avant son âge du taux plein, même si elle a le taux plein.
Elle a le taux plein puisqu'elle a le minimum contributif, mais je n'avais pas son point de départ, donc elle aurait pu aussi avoir une retraite à taux plein (pour inaptitude au travail par exemple), sans avoir la durée requise (165 trimestres), et cela aurait changé les choses en termes de cumul emploi-retraite, car il aurait été limité, et j'aurais alors pu vous indiquer les limites à ne pas dépasser en termes de revenus d'activité avec d'autres précisions.
Là, par exemple, je peux vous dire qu'on voit sans doute sur sa notification d'attribution 127 trimestres au Régime Général avec un revenu annuel moyen de 7390 euros ayant servi à calculer sa retraite. Je ne pose que les questions nécessaires pour ce que je ne peux pas deviner. Mais c'est toujours pour aider.
Messages postés
19
Date d'inscription
lundi 27 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022

Bonsoir WalkingFred,

Et encore merci pour toutes ces précisions qui seront utiles rapidement à mon épouse si elle arrive à avoir la nouvelle activité à laquelle elle aspire.

Bien cordialement.
Pierre S.