Je suis clairement désavantagé

NoName_51 Messages postés 2 Date d'inscription mardi 27 juillet 2021 Statut Membre Dernière intervention 27 juillet 2021 - Modifié le 27 juil. 2021 à 10:25
condorcet Messages postés 39501 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2023 - 27 juil. 2021 à 08:18
Bonjour,

Depuis plusieurs années je verse un loyer à mes parents qui me laisse un appartement à disposition hors de leur propre résidence. Les loyers versés avec une traçabilités bancaires s’élèvent à 16 000 euros . J’ai une grande sœur qui vit à l’étranger , et je soupçonne des donations maquillés par virement bancaire…
De plus ma sœur a un moment donné de sa vie à vécu chez mes parents directement à leur domicile principal à sans payer le moindre centime à mes parents .
J’ai également un frère qui génère pas mal de revenu et qui vit actuellement au domicile principal de mes parents sans payer le moindre centime non plus.

Dans le cadre de la succession je suis clairement désavantagé vis à vis d’eux . Comment faire pour me sortir de cette situation ? Puis je à un moment donné récupéré l’argent versé lors de la succession ??


Merci pour vos réponses !

2 réponses

condorcet Messages postés 39501 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2023 18 273
Modifié le 27 juil. 2021 à 08:26
Puis je à un moment donné récupéré l’argent versé lors de la succession ??
Si telle est votre intention, il vous sera nécessaire d'apporter la preuve de ces avantages financiers consentis par vos parents à votre fratrie, gestes assimilés à des libéralités étalées dans le temps rapportables à leur succession.

Il vous sera nécessaire de vous procurer les relevés bancaires des comptes de vos parents aux fins de trouver trace d'éventuels versements de loyers par les occupants et des sommes versées à votre soeur expatriée.

Muni de ces informations vous contacterez un avocat susceptible d'abonder dans votre sens et d'engager une procédure envers les membres de votre fratrie pour tenter de régulariser la situation.
2
djivi38 Messages postés 51505 Date d'inscription dimanche 12 avril 2015 Statut Membre Dernière intervention 17 juin 2024 15 198
27 juil. 2021 à 03:26
bonjour,

tout parent est en droit d'héberger gratuitement chez lui qui il veut ... à plus forte raison quand il s'agit de ses propres enfants...

Quant aux virements faits à un enfant, tout dépend du montant total annuel versé : selon les revenus des parents, ils peuvent ne pas être considérés comme des donations (à déclarer et possiblement taxables), mais comme des dons d'"usage" (pas à déclarer et non taxables).


PRÉSENT D’ USAGE :
https://www.gestion-patrimoine.finance/gestion-privee/actualite/donation-difference-entre-present-d-usage-et-don-manuel/



De plus, les gens (y compris ses propres parents) dépensent leur argent comme ils veulent.

Lors de la succession de vos parents, vous pourrez exprimer vos doutes au notaire... d'ici là, ou vous acceptez la situation... ou vous vivez avec votre sentiment de jalousie...


cdt.
1
NoName_51 Messages postés 2 Date d'inscription mardi 27 juillet 2021 Statut Membre Dernière intervention 27 juillet 2021
27 juil. 2021 à 03:48
Le parent est en droit de loger à titre gracieux qui il le souhaite , ça je l’entends , comme il est en droit d’en faire payer 1 sur 3 ? Au regard de la loi n’y a t’il pas un principe d’équité dans mon cas ? Sans parler de jalousie n’est ce pas pour moi une forme de défaveur financière par rapport au deux autres indirectement lié à la succession par la suite ?
0
Pierrecastor Messages postés 41467 Date d'inscription mercredi 5 novembre 2003 Statut Modérateur Dernière intervention 30 mai 2024 4 496 > NoName_51 Messages postés 2 Date d'inscription mardi 27 juillet 2021 Statut Membre Dernière intervention 27 juillet 2021
27 juil. 2021 à 03:55
Salut,

la succession se réglera... A la succession.

En attendant, vos parents font ce qu'ils veulent de leurs biens. Comme le dit dijivi38, vos remarques et doutes sur le sujets seront à exprimer lors de la succession, à la mort de vos parents.
0