Meilleure retraite

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 1 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021
-
 domartiste -
Bonjour,
j'ai 60 ans et je suis en invalidité.
Ma retraire sera à 62 ans, mais je toucherai seulement 750 € brut/mois.
J'aimerais donc avoir une activité d'auto entrepreneur avant l'âge de la retraite, et cela pendant quelques années pour avoir une meilleure retraite à 67 ans maximum.
Pensez-vous qu'en gagnant 600 € net /mois en plus de ma pension d'invalidité cela va me permettre d'avoir une meilleure retraite ?

Merci pour vos réponses.

5 réponses

Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
147
Il y a trop peu d'éléments dans votre question pour savoir si un revenu net de 600 euros mensuels aura un impact sur votre retraite.
Quel organisme vous verse la pension d'invalidité, et si c'est la CPAM quelle est la catégorie (1, 2 ou 3) ?
Les 750 euros que vous évoquez, c'est avec ou sans la complémentaire ?
Quelle est votre date de naissance ?
Combien avez-vous de trimestres au 31/12/2020 ?
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 1 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021

Merci pour votre réponse.
Quelques soucis ne m'ont pas permis de répondre avant, désolé.

Voici les réponses à vos questions :

L'organisme qui me verse la pension d'invalidité est la CPAM, invalidité catégorie 2.

Les 750€ de retraite c'est avec la complémentaire.

Ma date de naissance est le décembre/1961
j'avais 149 trimestres au 31/12/2020.

Encore merci !
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
147
Une pension d'invalidité catégorie n'est pas versée au-delà de 62 ans (et en théorie on n'est pas censé travailler avec une PI catégorie 2). A vos 62 ans, il faudra prendre votre retraite pour un point de départ au 01/01/2024.
La pension d'invalidité valide des trimestres : vous aurez donc 161 trimestres à votre point de départ. L'activité que vous envisagez de prendre ne validera pas un trimestre de + que ce que vous aurez avec la pension d'invalidité. Et elle ne permettrait de faire éventuellement augmenter votre retraite que pour ce qui sera cotisé avant le 01/01/2023. Vous parlez d'une retraite à 67 ans, mais vous ne pourrez pas puisque vous serez obligé de la prendre à 62. Si vous travaillez au-delà du point de départ de votre retraite, ça ne crée pas de nouveaux droits à retraite, ça n'entraîne pas une future révision de votre retraite. Une retraite n'est prise qu'une fois, et définitivement.
De plus, une activité de 600 euros net par mois aura difficilement un impact remarquable sur votre retraite en si peu de temps. Je pense, vu le montant que vous avez indiqué, que vous êtes au minimum contributif pour 161 trimestres (645,50 x 161/168 = 618,60 euros pour le régime général et sans doute environ 132 euros de retraite complémentaire). Il y a sans doute dans votre carrière de nombreux trimestres, mais peu de cotisations. Votre activité à venir ne changera très probablement pas le montant de votre retraite de base.
Vous avez travaillé combien d'années sur les 149 trimestres que vous indiquez ? Si vous avez une estimation de votre retraite, est-il indiqué dessus le Revenu Annuel Moyen qui sert de base à votre calcul ?
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
147
En tant qu'autoentrepreneur, le revenu que vous indiquez n'est pas ce qui est retenu pour le calcul de la retraite (c'est le chiffre d'affaire moins un abattement).
Je vous disais dans le message précédent qu'il est peu probable que le revenu que vous indiquez ait un impact positif sur le montant de votre retraite. Je rectifie : je suis quasiment sûr qu'il n'en aura aucun. Pour qu'il en ait un, il faudrait qu'il soit supérieur au moins bon des 25 revenus ayant servi à faire un revenu moyen de 13000 euros.
Vous serez en retraite pour le 01/01/2024. A cette date, aux 149 trimestres que vous avez validés au 31/12/2020, il faut donc ajouter 4 trimestres d'invalidité en 2021, 2022 et 2023, soit un total de 161 trimestres.
Votre retraite sera automatiquement calculée à taux plein, au titre de l'inaptitude au travail. Le taux plein vous accorde le minimum contributif (MICO), calculé sur votre nombre de trimestres, si votre retraite calculée est inférieure à ce montant. Pour 168 trimestres, le MICO est à 645,50 euros. Pour 161 trimestres, il fera 645,50 x 161/168 = 618,60. Ce qui semble correspondre à ce que vous avez indiqué. 618 euros de retraite de base et environ 130 euros de retraite complémentaire.
Vous êtes au MICO : rien de ce qui pourrait se passer dans les 2 prochaines années ne va modifier (en + ou en -) le montant de votre retraite de base. Même en validant le plafond de la Sécurité Sociale sur les 2 prochaines années...
Impressionnantes de précisions vos réponses ,vous devriez ouvrir un cabinet de conseil à la retraite, nul doute que vous gagneriez plus que la somme dont vous parliez dans un très ancien message .Bravo
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
147 > domartiste
Pas trop de mérite, c'est mon métier... Et ça a été une passion dès mon embauche : je trouve ça tellement intéressant et complexe ! Je m'efforce au quotidien de rendre accessibles des choses pas forcément simples de premier abord.
Je calcule des retraites tous les jours depuis bientôt 20 ans, j'en enseigne à présent le calcul et la législation aux nouvelles recrues depuis 10 ans en tant que formateur (carrières, cotisations, retraites personnelles, pensions de réversion, ASPA) et j'ai été en parallèle conseiller retraite pendant 10 ans. Je peux calculer une retraite au centime près, sans logiciel, en 20 à 30 minutes pour les cas les plus complexes. Je vous laisse imaginer l'argent vite gagné par ces cabinets, sans forcément y connaître grand chose : heureusement qu'ils ont un logiciel et internet, mais à mon avis, il ne faut pas leur poser de questions si l'ordinateur est éteint.
Je suis très attaché à la mission de service public de l'Institution Sécurité Sociale, d'où mon désintérêt total et mon mépris pour les cabinets que vous évoquez. Ils ne sont là que pour vendre de la peur, mais à des gens riches.
Jamais leurs tarifs ne permettront à des gens aux parcours accidentés de se renseigner : les sommes exorbitantes demandés par ces cabinets leur évitent d'avoir à traiter les cas complexes et chronophages représentés par les mères de famille aux petits boulots, les Smicards, les RSA, les clochards, les AAH, les invalides, les étrangers peu qualifiés... Ces cabinets ne travaillent pas pour tout le monde, or le système de retraite français est basé sur la solidarité et la répartition.
Ces cabinets sont donc réservés à une clientèle riche mais aux carrières très linéaires, ce qui ne présente quasiment aucune difficulté : les catégories socio-professionnelles supérieures... Et leurs épouses respectives, puisqu'il y a souvent un tarif préférentiel pour le 2ème membre du couple. On mettra au passage un supplément pour évoquer la pension de réversion.
Un jour, en rendez-vous, une dame me faisait l'éloge du cabinet par lequel elle était passée : il avait fait plein de choses pour elle ! J'ai demandé combien elle avait payé : elle m'a avoué avoir payé 6000 euros pour une étude de carrière et quelques estimations. Et son mari 9000 euros. Alors exprès, je leur ai fait la même chose à tous les deux en 30 minutes dans mon bureau, pour pas un centime. Sans doute que "Sécurité Sociale" fait moins classe sur le papier à en-tête... Avoir autant d'argent à gaspiller me laisse pantois... Tous ces cabinets de soit-disant "expertise retraite" n'ont pas grand chose d'expert. Lisez par exemple la présentation du site internet du cabinet EOR (similaire à celle de tous les autres cabinets) : tout est axé sur la peur de l'incompétence supposée des CARSAT...
Mais vous avez raison : il y a un énorme marché à exploiter, tellement la législation est complexe et l'information incompréhensible !
>
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021

Votre réponse est totalement en phase avec ce que vous laissez transparaître au travers de tous vos messages.
Bonjour,

A savoir: beaucoup de petits retraités travail en CESU.
Un petit coup de pouce, mais ne change pas sur le montant de votre retraite.
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
147
Un retraité qui travaille, c'est un retraité qui a déjà pris sa retraite. Par choix, par obligation, par nécessité... peu importe. Mais dans tous les cas, la date du 1er point de départ d'une retraite est aussi la date de "non création de droits" : tout ce qui est cotisé / validé au-delà du 1er point de départ ne sert pas ni à créer une nouvelle retraite dans une caisse à laquelle on n'aurait pas cotisé au préalable, ni à améliorer ou réviser une retraite qui est déjà prise. Si on ne prend pas toutes ces retraites à la même date, différer le point de départ d'une autre retraite ne sert donc à rien du tout : elle ne s'améliorera pas non plus.
Exemple : un fonctionnaire prend sa retraite à 60 ans dans son régime de fonction publique parce qu'il le peut. Mais il est obligé d'attendre ses 62 ans pour prendre celle du Régime Général (on dit qu'il avait un peu été salarié avant d'être fonctionnaire). S'il lui prend l'envie de redevenir salarié entre ses 60 et ses 62 ans, il le peut. Mais ça n'améliorera pas sa retraite du Régime Général qu'il n'a pas encore prise, parce qu'il il y a déjà une retraite qui a été prise à ses 60 ans et qui marque la date de "non création de nouveaux droits à retraite". Sa retraite du RG à 62 ans sera calculée avec ce qui aura été validé dans sa carrière jusqu'à ses 60 ans. Les gens ne le savent pas, ne se renseignent pas vraiment et ont de mauvaises surprises au dernier moment. Alors que l'information est tout à fait disponible, accessible. Dommage.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 1 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021
>
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021

L'information est disponible c'est vrai, mais grâce à des personnes comme vous.
Merci pour tous vos messages.
Messages postés
267
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
147 >
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 1 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021

L'information est réellement disponible, sur le site de lassuranceretraite.fr ou sur Legifrance ou legislation.cnav.fr, malheureusement c'est un langage juridique où chaque mot veut dire une chose très précise, et c'est sans explication, sans exemple. De ce fait, n'importe qui peut y aller, avoir accès à la seule VRAIE information, et l'interpréter avec ce qu'on a cru comprendre, ce qu'on a envie de croire. Chacun, en lisant ces choses obscures, va essayer de faire le lien avec la seule situation qu'il connaît : la sienne. Et c'est souvent le contresens garanti, malheureusement.
Laissez 10 personnes se renseigner sur la "surcote" sur un de ces sites, ou le "minimum contributif"... Il y en a 9 sur 10 qui vont faire un contresens et 1 qui verra vaguement que ce n'est pas ce qu'on croit. D'où l'importance, à mon avis, que les organismes soient accessibles et disponibles, ce qui est loin d'être le cas malheureusement, et fait sans doute les affaires de cabinets qui sont surtout là pour faire peur aux riches au sujet de leur retraite et leur prendre un peu de pognon au passage.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 1 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021

Vraiment très sympa de votre part, pour le temps que vous avez consacré à me répondre.

Pour répondre à vos deux questions, sur les 149 trimestres j'en ai travaillé 109, et le revenu annuel moyen était de 13000€.

Merci encore.