Assurance-vie beneficiare impots

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 20 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
-
Messages postés
9811
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
-
Bonjour,
je suis le bénéficiaire d'une assurance -vie le prescripteur est décédé, je ne suis pas L’Héritier
le montant est 3500 euro, je paye combien pour les impôts.
je vous remercie de m'aider.

2 réponses

Messages postés
28850
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
11 667
Bonjour,
L'assureur doit vous prélever les taxes avant de vous verser l'argent.
Et le montant dépend de la date du versement et de l'âge du souscripteur.
Bonjour,
je vous remercie, la date du versement c'est après 70 ans l’age du souscripteur est 89 ans.
Messages postés
28850
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
11 667 > sam1541
oui donc il y a des taxes.
il faudra remplir ce formulaire avant de pouvoir toucher l'AV
https://www.impots.gouv.fr/portail/files/formulaires/2705-sd/2018/2705-sd_2664.pdf
>
Messages postés
28850
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020

Bonjour,
vous me dites c'est l'assureur qui prélève les taxes, mais ce dernier m'a dit comme c'est une petite somme, 3500 euro, je ne serais pas taxé, il faut juste envoyer les papiers aux impôts ou habite le souscripteur.
je vous remercie.
Messages postés
28850
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
11 667 > sam1541
bah oui mais je ne pouvais pas deviner des infos que vous ne donnez pas.
Messages postés
9811
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
4 257
Il n'y aura pas de droits de succession mais néanmoins il peut y avoir des prélèvements sociaux, prélevés par l'assureur.

"... avec un dénouement du contrat par le décès de l'assuré, des cotisations sociales sont également prélevées au taux en vigueur à cette date. Pour ce calcul, il est tenu compte de l'assiette déjà soumise (essentiellement sur les intérêts des fonds en euros) et l'application ne porte donc que sur les sommes qui n'ont pas encore été taxées. En cas d'un éventuel trop versé, le Trésor Public reversera, par l'intermédiaire de l'assureur, l'excédent sur le contrat. Cet excédent sera intégré au capital décès à partager entre les bénéficiaires.
En tant que tel, les bénéficiaires n'ont pas de cotisations sociales à payer, elles ont été déduites du capital transmis"

Source : https://www.moneyvox.fr/assurance-vie/fiscalite-deces.php
Dossier à la une