Retraite [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 24 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
4 octobre 2020
-
 WalkingFred -
Bonjour, ma belle-mère de 84 ans touche une retraite depuis un an qui s’est fait un peu par hasard . Mon beau-père a été mis dans un EPHAD à ce moment là et ayant vu une assistante sociale pour la démarche elle lui a conseillé de faire une demande de retraite .Ma belle mère ne savait pas quelle avait droit d’en avoir une parce qu’elle peu travaillé dans sa jeunesse et elle pensait qu’elle n’avait pas été déclaré. Surprise elle a droit à une petite retraite . Je sais qu’on peut en toucher une que si on en fait la demande, mais maintenant on est tous informé par la caisse de retraite de la date , montant éventuel ect...mais dans les années 80 , les gens ne recevaient pas cette information . Donc ma question est : LA CAISSE DE RETRAITE N’AVAIT- ELLE PAS UN DROIT D’INFORMATION POUR TOUS SES AFFILIÉS ? Ma belle-mère a perdu 24 ans de montant de retraite .

3 réponses

Messages postés
29881
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 octobre 2020
2 712
Bonjour,

Malheureusement, la règle a toujours été on touche sa retraite à partir du moment où on la demande.

Cdlt
Année 80 ! En 1996
Oui évidemment on touche que si on demande.
On se renseigne ou pas. On demande la retraite ou pas...Si votre belle-mère a droit a une retraite, c'est qu'elle a été déclarée. Si elle a été déclarée, c'est qu'elle a eu des fiches de paye. A partir d'un certain âge, la retraite on en parle tous les jours, on en entend parler dès qu'on croise quelqu'un de + de 60 ans. Elle n'a jamais fait la démarche de se renseigner, ce qui pourtant ne coûte rien.
Vous parlez de "droit d'information" : oui, on a le droit de s'informer, mais cela ne relève pas pour autant d'un "devoir" de la caisse. Tout le monde est affilié au Régime Général : les employeurs qui ont embauché votre belle-mère avaient aussi le droit de l'informer. L'entourage aussi avait le droit de l'informer de ses droits. Personne dans l'entourage ne lui a suggéré de se renseigner ne serait-ce que pour les trimestres pour enfants ? Pourtant on connaît tous quelqu'un qui touche une retraite sans avoir travaillé...
Dès la fin des années 70, il y avait des envois systématiques de relevés de carrière faits par les CARSAT, avec des questionnaires, pour mettre à jour les carrières, anticiper les trimestres pour enfants. Il serait bien surprenant qu'elle n'en ait jamais reçu. Votre belle-mère a perdu 24 ans de retraite parce qu'elle ne l'a pas demandée. Vu la situation, elle aurait sûrement attendu ses 65 ans pour la réclamer avec le taux plein, donc ce n'est pas forcément 24 ans de perdus, mais "seulement" 19.
Dossier à la une