Cumul des retraite militaire/ civile - âge de départ

Signaler
-
 WalkingFred -
Bonjour,

Engagé en 1990 à l'âge de 17 ans, je suis parti de l'institution en ayant totalisé 110 trimestre au bout de 15 ans en 2005.
Depuis 2005, je travaille sans interruption totalisant à ce jour 58 trimestres retenus.
j'aimerai savoir:
1. En étant engagé à 17 ans est ce que je bénéficie de la carrière longue
2. En 1990, même si nous étions sous contrat, nous nous acquittions du service militaire pendant 1 an avec une solde dérisoire: est ce que cette année peut être prise dans le cadre du service militaire?
3. Totalisant en 2020, les 168 trimestres nécessaires, à quoi vont servir les autres trimestres de cotisation? une surcote?
4. Dans le cadre du calcule du montant de ma retraite, ce sont les 25 dernières années qui seront prises?
5. Puis je imaginer que le tout cumulé je puisse partir à l'âge de 62 ans avec 50%.?

je vous remercie de l’Intérêt que vous porterez à ce demande d'information.

1 réponse

Vous êtes né en 1977 et vous aurez 62 ans en 2039, dans 19 ans. Tout ce qu'on pourrait vous dire aujourd'hui au sujet de votre future retraite est périmé d'avance. Pour une retraite carrière longue, les caisses de retraite ne font pas d'attestation avec plus de 6 mois d'avance, car tout est susceptible de changer constamment.
Après 15 ans d'armée, vous êtes certainement parti avec une retraite de l'armée ? Sinon ça n'a aucun intérêt... Et le service militaire est alors validé par la caisse de l'armée.
15 ans, c'est 60 trimestres dans une carrière. Si vous en avez 110 à l'armée, c'est qu'il y a des bonifications, et ça ne compte pas en termes de trimestres cotisés pour une carrière longue du Régime Général.
Les gens nés à partir de 1972 doivent réunir 172 trimestres cotisés pour une retraite avant 62 ans. Si on exclut vos trimestres de bonification, vous êtes encore très loin du nombre nécessaire de trimestres de cotisation. Il ne faut pas confondre durée d'assurance et durée de cotisation.
La surcote, c'est uniquement ce qui est fait en travaillant au-delà de 62 ans, c'est à exclure de votre projet. Ce qu'il y a en plus ne sert globalement à rien, mais comme chaque caisse paye sur ce qui a été cotisé chez elle, ça fait forcément augmenter une retraite mais dans un calcul "normal". Il n'y a rien en plus au prétexte qu'il y a davantage de trimestres que ce qui est exigé.
Ce ne sont pas les 25 dernières années qui sont prises en compte au Régime Général mais les 25 meilleures. Sur une carrière régulière, les 25 meilleures sont souvent les 25 dernières, mais ce n'est pas la règle.
A 62 ans, vos bonifications entrent en compte dans la durée d'assurance (à 62 ans on ne regarde pas si les trimestres sont cotisés ou seulement validés) et le taux plein serait donc acquis : pas de décote.
Mais c'est dans 19 ans... Dans un an, une partie de ce que je viens de vous écrire ne sera sûrement déjà plus d'actualité : ça change tout le temps. Ce que je viens d'expliquer est valable aujourd'hui, en 2020. Pas davantage...
Dossier à la une