Droits ARE après démission [Résolu]

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2020
-
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2020
-
Bonjour,

J'ai démissionné d'un CDI au 31 janvier 2020 après 17 mois de contrat, je n'ai donc logiquement pas le droit aux ARE.

J'ai en revanche repris un contrat saisonnier depuis le 1er février avec une date de fin au 31/03/2020, puis-je donc à la suite de ce contrat prétendre aux ARE au motif que j'ai travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois ? Ou bien est-ce que la période d'activité liée à ma démission ne sera pas prise en compte ?

Préalablement à cette période de CDI j'avais également des droits restants d'emplois précédents (sachant que je travaillais également avant d'avoir signé ce CDI), si tant est que ma période d'activité liée à ma démission ne soit pas prise en compte, à l'issue de ma mission saisonnière puis-je faire valoir mes droits par rapport à l'emploi antérieur à ce contrat ? (Et dans ce cas je remplirais bien les 6 mois d'activités pour prétendre aux allocations chômage)

Merci par avance

4 réponses

La démission sera effacée et toutes les périodes d'emploi non utilisées sont susceptibles d'engendrer des droits si elles correspondent aux critères de Pôle emploi.
De toute façon, vous devez reprendre le reliquat à la condition qu'il ne soit pas déchu et, il vous est éventuellement possible de demander un recalcul des droits si la différence entre le reliquat et les nouveaux droits potentiels est au minimum de 30%.
Bonjour,

6.4. FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL A RETENIR POUR L’APPRECIATION DE LA CONDITION
RELATIVE AU CHOMAGE INVOLONTAIRE

L’article 4 e) du règlement d’assurance chômage dispose que les salariés privés d’emploi ne doivent pas avoir quitté volontairement leur dernière activité professionnelle, ou une activité autre que la dernière dès lors que, depuis le départ volontaire, il ne peut être justifié d’une durée d’affiliation d’au moins 65 jours travaillés ou 455 heures travaillées.
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2020

Merci

Donc très concrètement cela signifie que pour prétendre aux ARE il me faut avoir travaillé 65 jours ou 455 h depuis ma démission ?

Une fois l'une de ces conditions atteintes, quels seront les emplois comptabilisés pour le calcul des ARE, ceux occupés durant les 24 derniers mois, ceux occupés durant la période des 65 jours ou 455h, ou ceux pour lesquels je possède un reliquat antérieur de droits aux ARE ?
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2020

C'est très clair, merci pour ces précisions
Dossier à la une