Impôt revenu

- 28 août 2018 à 20:54 - Dernière réponse :
Messages postés
15
Date d'inscription
mardi 17 avril 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
- 9 sept. 2018 à 18:57
Bonjour,
Durant l'année 2018 mon mari a pris un congé sans solde et n'aura travaillé que 8 mois. Comment va t'il le déclarer en 2019 si la loi sur le prélèvement a la source est bien adopté ? Et ensuite les travaux que nous avons effectués en 2018 sur les biens immobiliers que nous avons,comment les deduisons nous ?
Afficher la suite 

Votre réponse

13 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
20074
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Dernière intervention
16 novembre 2018
- Modifié par flocroisic le 28/08/2018 à 21:17
1
Merci
Bonjour

si la loi sur le prélèvement a la source est bien adopté ?

Elle est adoptée depuis 1 an.

Comment va t'il le déclarer en 2019 

Vous ferez votre declaration de revenu comme tous les ans à la même époque .
S'il gagne en 2019 comme en 2017, il ne sera pas nécessaire de faire un changement de taux pour le prélèvement à la source.
Sinon ca pourra etre fait en janvier .

Pour les travaux, il faudrait preciser :
- quel type de travaux?
- quel type de logement : résidence principale, secondaire, loué vide (revenu foncier ), loué meublé

Merci flocroisic 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14091 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de flocroisic
Meilleure réponse
Messages postés
7882
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 29 août 2018 à 09:59
1
Merci
Bonjour,

Tout ceci est clairement expliqué sur le site des impôts, dans la section dédiée à cette opération :
https://www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source
Il suffit de chercher un peu dans les différentes rubriques...

Bonne lecture. Cdt

Merci gt.55 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14091 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de gt.55
Meilleure réponse
Messages postés
20074
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 29 août 2018 à 16:45
1
Merci
Puis je déduire mes frais de déplacement ? 

Non ca ne se deduit pas

Merci flocroisic 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14091 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de flocroisic
0
Merci
Bonjour non ce n'est pas 2017 qui m'intéresse mais c'est en 2018 qu'il n'a presque pas travaillé ! Je pourrais le noter sur la feuille d'impôt de 2019?
Ensuite pour les frais de maison, c'est une maison que l'on met en location.. D'ailleurs elle se trouve dans le nord de la France et nous nous habitons à la réunion.. J'ai dû me rendre sur place pour un changement de locataire.. Puis je déduire mes frais de déplacement ? Bonne journee
Comme expliqué, ce sont les revenus 2017 qui servent de base pour le taux de prélèvement à la source en 2019. (selon la déclaration d'impôt que vous avez fait cette année en mai). L'année 2018 est une année blanche, donc peu importe que votre mari ai gagné plus ou moins.
C'est pourquoi, si ses revenus 2019 sont identiques à ceux de 2017, il n'y aura aucun changement à faire.
Commenter la réponse de Anso
0
Merci
Bonjour Anso, je comprends tout à fait votre question.
Je vous invite à regarder le sujet de discussion là dessus sur le forum de 60 millions de consommateurs rubrique impôt.
Vous êtes en passe de vous faire enfumer par le fisc, comme tous ceux qui ont une perte de revenus en 2018.
Mais peu s'en sont encore rendu compte...
Messages postés
7882
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 7 sept. 2018 à 23:31
Oui effectivement, ce n'est pas de chance pour ceux qui ont une baisse de revenus exceptionnelle lors de l'année fiscale blanche...
Par contre c'est une aubaine pour tous ceux qui vont toucher des revenus exceptionnels (heures supplémentaires, primes, rappels...)
Faut-il aussi demander au fisc de taxer tous ces compléments de revenus qui vont échapper à l'impôt ?
Messages postés
20074
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Dernière intervention
16 novembre 2018
>
Messages postés
7882
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 8 sept. 2018 à 00:24
pour satisfaire certains, il faudrait peut etre taxer 2018 plutot que de la laisser blanche. ;)

Avec - de revenu, le revenu fiscal est moindre donc plafonnement de la taxe d'habitation (1re baisse) et 2eme baisse avec la reduction de 65 % l'an prochain (declaration des revenus 2018 et taxe d'habitation 2019).
Messages postés
15
Date d'inscription
mardi 17 avril 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
>
Messages postés
7882
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 8 sept. 2018 à 11:17
Il n'est tout simplement pas admissible de générer une telle injustice.
Il suffit que, pour les personnes ayant eu un congé parental en 2018, il soit ajouté au CIMR,
un crédit d'impôt correspondants à l'impôt du sur la différence de revenus perçus sur 2018 et 2019.
Autrement dit, cela revient à faire une régularisation à ces personnes en faisant payer au titre de 2019, ce qui est dû sur les revenus 2018 et non 2019

Ainsi les personnes en congé parental en 2018seraient traitées de la même façon que celles en congé parental en 2017 et 2019, et là le prélèvement à la source serait transparent.
Messages postés
7882
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
>
Messages postés
15
Date d'inscription
mardi 17 avril 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
- 8 sept. 2018 à 12:17
Dans ce cas, il faut aussi se pencher sur toutes les autres injustices...
Réduction du nombre de parts, personne sans ressource en 2018, etc.
Et le manque à gagner généré par la prise en compte de ces injustices va devoir être financé par l'état, donc aussi par nos impôts, ce qui ne manquerait pas de générer d'autres injustices !
Messages postés
15
Date d'inscription
mardi 17 avril 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
>
Messages postés
7882
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 9 sept. 2018 à 18:57
Ici le sujet est très simple, il s'agit du cas d'un congé parental. Il suffit de considerer le delta entre le temps partiel et le temps plein et d'appliquer un crédit d'impôt à hauteur de la tranche correspondante. D'ailleurs une sénatrice de la Gironde. a soulevé ce point particulier et il va y avoir un débat au sénat.
Commenter la réponse de Najug33
Dossier à la une