Nationalité française pour un retraite [Résolu]

zidane - 5 mars 2016 à 15:20 - Dernière réponse : doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention
- 5 mars 2016 à 17:07
Bonjour Monsieur, je vous demande de me aider

Papa a plus de soixante cinq ans
La plupart des fils de nationalité française et sont maintenant résidant en France
Papa est resté en France plus de vingt-cinq ans
Travailler en France et est maintenant à la retraite et est maintenant un résident en Algérie
Est-ce que papa le droit de demander la nationalité française

Nous vous remercions à l'avance, M.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 5 mars 2016 à 15:26
1
Merci
Bonjour,

le fait d'avoir des enfants ayant la nationalité française n'est pas suffisant pour obtenir la nationalité française.

Et votre père ne vivant plus en France ne remplit pas a priori les conditions pour l'obtenir. C'est dommage car il aurait probablement pu facilement obtenir une naturalisation pendant les 25 ans passés en France.

Cordialement

Merci doris33 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14120 internautes ce mois-ci

Bonjour,
pourquoi dommage ? En quoi est ce dommage pour un Algérien vivant en Algérie et
bénéficiant justement de sa retraite de ne pas avoir la nationalité Française ?
Faudra un jour qu'on explique pourquoi il y a un tel besoin de devenir Français même
a un âge avancé ,ce qui est le cas du monsieur.
Cdlt
doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 5 mars 2016 à 17:07
Dommage car si c'était le souhait de la personne, elle aurait pu devenir française.

Le reste ne nous importe pas. Même si l'on peut le deviner.
Commenter la réponse de doris33
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une