Abandon d'une femme enceinte [Fermé]

- - Dernière réponse :  mano - 10 nov. 2009 à 13:54
Bonjour,

Je suis enceinte de jumeaux depuis fin août, cette grossesse avait été décidée avec mon copain trois mois avant.

Quand nous sommes rentrés de vacances, j'ai su que j'étais enceintes. Aujourd'hui, je suis hébergée par ma mère car il m'a mise à la porte de chez lui en trouvant l'excuse que je n'avais pas de travail fixe (pas de cdi). Cependant je faisais de l'intérim, et quand on a décidé de mettre en route un bb, j'étais toujours en intérim. En fait j'ai découvert qu'il avait repris contact avec son ex copine. Du coup, je suis partie, seule et enceinte, heureusement il me reste ma famille qui malgré leurs réticences, me soutient dans mon choix de garder mon enfant.

Seulement je suis très inquiète car après m'avoir mise à la porte, il ne voulait pas entendre parler de l'enfant, il disait qu'il ne voulait pas assumer, qu'il ne ferai jamais jamais parti de sa vie et hier, en l'espace de deux heures de temps, il change d'avis et dis qu'il en veut la garde alors qu'il n'est même pas né.

Je ne sais pas si je dois croire ce qu'il dit et s'il va vraiment aller jusqu'au bout de ses démarche, mais vraiment je suis très inquiête, il m'envoi des messages en me disant qu'il préfère avoir l'enfant à sa garde plutôt que de le laisser avec car il serai triste et malheureux...

Je ne souhaite pas empêcher mon enfant connaitre son père mais je veux que ça se passe dans de "bonnes" conditions, sous la houlette d'un jugement et d'un juge.
Afficher la suite 

20/22 réponses

Meilleure réponse
9
Merci
Merci pour vos conseils... je sais d'avance qu'il ne voudra pas de médiations familiales... il veut avec l'aide de sa famille me prendre mon enfant... Enfin, je m'adresserai à une assistante sociale pour savoir exactement quoi faire... je pense que c'est plus prudent... mais tout de même, je ne comprend pas vraiment la logique de la justice... une mère qui abandonne son enfant a rarement le droit à une deuxième chance, mais un père qui abandonne une femme enceinte, donc qui prouve qu'il ne considère pas l'enfant comme le sien, il faut lui donner une deuxième chance... cela est vraiment très injuste... Enfin, je veux ce qu'il y a de mieux pour mes enfants.... tant que les choses restes correctes, mais il saura la vérité, sans pour autant dénigrer son père...

Dire « Merci » 9

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24749 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
34
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2008
12
3
Merci
Que de stérilité dans ce débat !

Il ne s'agit pas de priver qui que ce soit de ses droits, ni d'empêcher un père de voir ses enfants et réciproquement ; Il s'agit simplement de prendre des mesures conservatoires au cas où !

Je ne vois pas en quoi faire appel à une assistante sociale, qui pourra être de bon conseil pour d'autres démarches, et à un J.A.F., qui entre nous soit dit intervient d'office dans les affaires de divorce et personne ne trouve à y redire, est une mauvaise idée.

Il ne s'agit pas de juger ici le géniteur, devoir de réserve oblige, mais simplement d'apporter au juge des éléments clairs et précis afin qu'il puisse fixer en pleine connaissance de cause les conditions dans lesquelles les parents séparés, et non plus le couple parental, exerceront l'autorité et le droit de garde. N'oublions pas que la Justice existe pour protéger TOUS les individus, parfois contre eux-mêmes ! Demandez l'aide de cette dernière, ce n'est pas déclarer la guerre mais au contraire faire intervenir une personne impartiale, extérieure au conflit, un médiateur en somme.

Si l'argumentation du père est basée sur le fait que la mère n'a pas de revenus, je ne vois pas pourquoi la mère devrait cacher l'attitude, à mon avis mais il n'engage que moi, peu responsable du papa.

Quant à Pourquoipas13, je vous conseille de consulter les statistiques des tribunaux et d'aller assister à quelques audiences publiques, vous constaterez que ce qu'écrit Lunjamia n'est pas "complètement faux" et que de se prémunir s'il devait y avoir bataille juridique n'est pas "du grand n'importe quoi".

En conclusion, je réitère et assume pleinement les conseils donnés précédemment.
Messages postés
34
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2008
12
2
Merci
Pas de panique ! Si j'ai bien compris, vous ne désirez plus reprendre la vie commune avec le papa mais sans pour autant l'empêcher de voir ses enfants, et réciproquement ; Par contre, vous craignez qu'il essaie de vous les "prendre". Ai-je bien compris le sens de votre appel à l'aide ?
Messages postés
34
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2008
12
2
Merci
Bonjour Lunjamia,

Reconnaissance anticipée : Le père peut déposer auprès de l'Etat Civil une reconnaissance anticipée dès les 3 mois de grossesse - soit dès qu'elle est viable-. Quoi que vous en pensiez aujourd'hui, ce serait une bonne chose : il reconnaîtrait par là-même qu'il a des droits, certes, mais aussi des devoirs ; De plus, cette démarche évitera la marginalisation des enfants.

Déchéance de vos droits : auncun risque si pas de condamnation pénale, d'addiction à l'alcool ou à la drogue, de mauvais traitements infligés aux enfants -pendant votre grossesse et après la naissance-. Le livre 1er du Code Civil est très précis en la matière.

Droits de garde et de surveillance accordés au père -avec droit de visite pour vous- : pas de cas répertorié en notre association pour des enfants de moins d'un an -cela arrive, mais dans des situations extrêmes-. Par la suite, pour que le juge statue en ce sens, il faudrait que vous fassiez défaut ou ayez un comportement mettant en danger la santé physique et/ou morale des enfants -nous l'avons déjà évoqué sur ce forum- comme par exemple une tentative de suicide, et encore...

Pensions compensatoires et alimentaires : Le père doit participer aux subsides nécessaires aux enfants -le juge en fixera le montant, hors accord amiable- mais pas aux vôtres.

Puisque nous nous éloignons de plus en plus d'un règlement amiable, d'une médiation familiale, d'une démarche constructive effectuée dans un esprit serein,... -ce qui semblait difficile depuis le début, bien que tout ne soit pas perdu, le temps arrange parfois les choses et la naissance des enfants peut provoquer un électro-choc salutaire-, je vous recommande à nouveau de faire appel à des professionnels non pas pour léser autrui mais pour vous protéger, ainsi que vos petits.

Il doit exister dans votre département ou à proximité, une association qui vient en aide aux parents -hommes et femmes- en détresse : vous y rencontrerez des bénévoles compétents et expérimentés -en terme de droit social et civil, des psychologues,...- qui acceptent de se déplacer si vous n'êtes pas mobile. Ils ne font pas de miracle, n'ont pas de pouvoir décisionnaire, ne portent de jugement moral sur aucune des parties, vous secouent un peu quand vous lachez prise, sont pragmatiques et se font souvent peu d'llusion -cela évite les déceptions-, mais si vous vous confiez à eux honnêtement, sans en rajouter et en vous en tenant aux faits, je suis persuadé que vous trouverez auprès d'eux l'aide dont vous avez besoin, quelque soit sa nature.

Et dîtes-vous que le pire n'est jamais sûr !
pourquoipas13
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
878 -
Très bien vincenti, clair, net, précis et juste.

Je vois également qu'il est écrit qu'une médiation familiale dès fois peut servir à quelque chose et que c'est une solution à ne jamais abandonner.

Pour le reste parfait
vincenti
Messages postés
34
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2008
12 > pourquoipas13
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
-
Mon seul satisfecit aura d'avoir été, peut-être, utile ; Après quinze années passées à potasser des dossiers afférents à la détresse humaine, le désabusement guette... mais il ne faut en effet jamais désespérer de la nature humaine, seulement s'en méfier parfois.
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
878
1
Merci
Bravo pour le conseil ! C'est du grand n'importe quoi.

C'est certain qu'avec des attestations dénigrant le père (alors que les enfants ne sont même pas nés) et tout refus d'accord amiable pour la garde, le couple parental part sur de bonnes bases ! A n'en pas douter !
Ce conseil revient à allumer des allumettes dans un entrepot d'explosifs avec un bébé au milieu.

Plutôt que de déjà partir à la guerre qui pourrait avoir des conséquences néfastes pour le reste de votre vie, y compris celles de vos enfants, proposer lui plutôt une médiation familiale, dans un esprit constructif et serein.
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
878
1
Merci
si tu veux ce qu'il y a de mieux pour les enfants, préserve le couple parental et que chacun est un rôle vis à vis des enfants.

Enfin, on ne donne pas une 2nd chance au père ou à la mère, on donne une chance aux enfants de connaître leur parent. Nuance....
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
878
1
Merci
Cela n'engage que toi et c'est complètement faux.

Au contraire, une mère sera toujours privilégiée par rapport à un père devant la justice ne serait-ce que parce qu'y siège plus de 90% de femmes...
1
Merci
Ce que je dis n'est pas faux, j'ai lu des témoignages à ce sujet, et c'est justement parce que 90 % des personnes de la justice sont des femmes qu'elles sont encore plus stricte concernant une mère qui abandonne son enfant (quelqu'en soit la raison).... et c'est bien de ce sujet que je parlais...
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
878
1
Merci
Un père n'aura jamais la garde d'enfant aussi jeune (à moins que la mère se droque par exemple).

Donc il peut faire les chantages qu'il veux
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 29 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 octobre 2008
1
Merci
Completement faux pour la reconnaissance anticipe il peu reconnaitre les enfants maintenant si il ce renseigne bien sans declaration de grossesse et sans la mere de ces enfants
1
Merci
pour la reconnaissance l officier d etat civil m a dit qu il fallait etre deux ou qu il lui fallait la mere pour attester que l enfant etait des deux, pour ma part c'est ce que l on m avait dis... mais bon vu quil a pu aller reconnaitre mon enfant juste avec sa piece d identité alors je trouve cela encore plus fou comment un pere qui abandonne sa femme enceinte peut il avoir autant de droit sur un enfant qu il a rejeté???
je suis complètement d'accord comment peut on laisser un n à un homme pour reconnaître son enfant alors qu'il n'a jusqu'alors pas voulu participe a son développement physique et psychique en laissant à la mère toutes les dépenses financières (importantes lors d'une naissance) ainsi que les nuits difficiles lors de la première année de bébé et se pointer la bouche en fleur une fois que tout ç est passé?
les lois doivent changer, il semble qu'effectivment l'homme puisse se passer de l'accord de la mère pour déclarer sa paternité tout en l'abandonnant par aileurs ainsi que l'enfant, ahurissant!
> darjee -
merci, c completement dingue, les lois st vraiment faites pour les hommes.
ilm faudrait vraiment que l on m explique
car la meilleure c qu apres l abandon et la reconnaissance dans mon dos,
j ai un livret de famille normal
alors que je suis mere celibataire!
je n ai pas le droit au livret de famille de mere celibataire car elle a ete reconnu par son pere!!!

c mon frere qui est allé declaré la naissance pour moi,
et mm si c plusieures jours apres qu il l a reconnu tanpis c le pere qui prime mm si elle porte que mon nom!
0
Merci
Oui, c'est ça.

Il ne me menace pas directement, mais du fait que lui ai un appartement et un boulot, et que moi j'ai du changer de région pour ne pas être à la rue, donc pas de boulot et hébergée par ma famille, il me dit qu'il aura facilement la garde de l'enfant.
Messages postés
34
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2008
12
0
Merci
Ne vous préoccupez pas de ce genre de menaces. Tout d'abord, pour avoir des droits sur ses enfants, il va devoir les reconnaître après la naissance. Oui, mais vous êtes déjà séparés !

Faîtes donc établir des témoignages écrits par toutes les personnes de bonne volonté -et pas seulement votre maman- qui connaissent votre situation : le but en est d'attester qu'il vous a mise dehors alors qu'il connaissait votre état.

Prenez un R.D.V. avec une assistante sociale, en mairie, afin qu'il existe une trace officielle de vos déboires ; De plus cette personne pourra vous aider pour tout un tas de démarches.

S'il reconnaît les enfants, n'acceptez aucun accord amiable quant à leur garde ; Demandez de l'aide au tribunal. Un Juge aux affaires familiales en règlera alors les conditions.

Si vous pouvez élever ces deux enfants, avec l'aide sociale et celle de votre famille, et que vous pouvez attester de la conduite irresponsable du père, les conditions afférentes à la garde seront très strictes et, normalement, en votre faveur. Le père devra également payer une pension alimentaire.

Bien sûr, rien n'est jamais gagné d'avance, mais même si les J.A.F. sont attentifs au bien-être des enfants, ils sont rarement tendres avec les pères qui les ont abandonnés même temporairement.
0
Merci
la nuance ne change rien dans l'exemple que j'ai donné... s'il faut reformulé alors dans ce cas on ne donne pas beaucoup de chance aux enfants de garder le contact avec leur mère quand celle-ci les abandonne contraire au père...
0
Merci
Merci de votre aide vincenti...

Pour continuer, aujourd'hui, j'ai eu des nouvelles du père de mes enfants, et il fait du chantage... c'est à dire soit j'avorte, soit il demande la garde des enfants.... non pas pour les aimer, mais pour leur assurer une vie financière et non pas la mienne (se sont ces mots) donc si je comprends bien, il veut la garde des enfants pas pour les aimer et les élevés, juste pour ne pas participer financièrement a leur vie si c moi qui en ai la garde...

Vraiment, je pense qu'il n y aura pas de possibilité de médiation... et honnêtement, comment pourrai-je envisager ce type de procédure alors qu'il à l'intention de me pourrir la vie.... pour le bien-être de mes enfants et le mien, je vais me battre de toute mes forces pour qu'il n'obtienne pas la garde... seulement un droit de visite...
0
Merci
Il y a un point essentiel, auquel je pense, pour que le pere puisse eventuellement pretendre a avoir la garde, ce serait qu il RECONNAISSE le enfants, me semble t il ?
il y a donc surment une piste a suivre de ce coté....

ensuite d apres ce que tu expose des relation "pre natale" entre le pere et les enfants, a savoir; "avorter ou lui en confier la garde" il apparait comme plus que douteux que sa soit disante affection avec sa futur descendance dissimule a peine un chantage "degueulasse" (si tu me permet).
0
Merci
Justement il s'est renseigné et on lui a repondu qu'il pouvait faire une reconnaissance anticipée...
bonsoir lunjamia
j ai la meme histoire que toi en pire
j ai accouche depuis deux mois,
un conseil coupe les ponts avec lui ne lui dis rien de ta grossesse , j ai lu que tu vivais loin et bien c est bien.
car si il a quitté une femme enceinte dis toi qu iil ne reviendra pas et toi apres tu n aurras plus confiance. c est violent mais ton couple est mort et tu va etre comme moi seule avec ta famille et bien dis toi que ce qui ne nous detrruis pas ns rends plus fort!
protege ta grossesse
prends un avocat protege toi surtout l enfant.
il ne faudra pas lui dire que tu a accouché et a la naissance envoie lui la procedure de reconnaissance en paternité ADN par ton avocat, ainsi il perds ses droits. et tu es protegé.apres si il decide de voir l enfant tu as toutes les cartes en mains
moi je ne l ai pas fait car je m eatis dit que je le ferai plus tard mais il est allé reconnaitre l enfant dans mon dos et apres m avoir quitté enceinte pour une autre maintenant que l enfant est la il me reclame des droits de garde
car un pere n a besoin d aucun papier sauf date et luieu de naissance et dispose d un an pour reconnaitre son enfant
qd a la reconnaissnace a la mairie..............non !!! ne la fait pas!!! tu lui donnes l autorité parentale conjointe

il peut te menacer autant qu il veut il faut que vous soyez ensemble et il faut la declaration de grossesse de ton gygy.

oui desolé c 'est viloent mais les hommes qui lacheent leur copines apres X annees de vie commune enceinte et qui reviennent en reclament leur droit de pere et bien c est bien pire .
j ai pleurer tous les jours de ma grossesse j ai arreter de travailler deux semaines avant mon acc car il ne m a pas donné un cts alors que nous bossions ensemble il m a traiter comme si j eatis un animal en me disant que je portais un alien qu il ne vivrait pas quil allait mourrir ect.......
maintenant il se dit pere et reclame des droits.

j espere que j ai pu t aider .
a depuis la loi 2OO6 les enfants porte le nom de la mere automatiquement a la naissance.
salut leya ton histoire ma beaucoup emu je suis une jeune fille de l ile de la reunion et aujourd hhui je t ecris car je trouve que tu as du courage et j aimerai en avoir autant mon mec ma kitter quand je lui ai annoncer que gt enceinte il avait rencontrer une autre fille 2 jours avant et des qu il m a kitter il est parti avec elle ses parents m onrt rejeter et je me suis fait avorter car je n avait que 20 ans 2 semaine apres il revien t il me dit qu il veut prendre de mes nouvelle de fil en ziguille on s est revu on a recoucher ensemble et cela dure de puis 3 mois on se revois mais juste pour coucher on a essyer de ressortir ensemble mais sa n apas marcher je souffre cette histoire me fait souffrir car je l aime tjs mais lui non mais je veux pas le perdre que dois je faire
je crois que ton histoire est bien plus triste, moi ja i 3O ans et ca me touche.
au debut moi aussi j etais encore amoureuse il a ts fait pour tuer l amour que j avais pour lui et bien meme si je pensais que c etait l homme de ma vie dur comme fer! a present je ne regrette rien encore moins de ne plus etre avec lui.
Tu devrais aller voir une therapeute un IVG ce n est pas rien il ne faudrait pas que tu es un blocage qd plus tard tu rencontreras la bonne personne avec qui tu voudras fonder ton foyer. j ai vu plrs therapeutes et j ai eu bcp de reponses. qd a lui moi aussi j ai essayer de le garder de m y accrocher meme que sexuellement mais pour mon cas il prennait du bon temps mais pour lui ds sa tete cetait clair et moi je m accrochais encore encore.... la decision ddoit venir de toi .
moi je crois qu apres l ivg jamais plus je n arrai voulu avoir de contact avec lui..... tu te fais du mal...
accroche toi a une amie qq qui peut t aider
courage
salut leya merci pour ton message moi aussi je sais que il ne m aime plus et si il vien t me voir c est juste pour prendre du bon temps je trouve que t as raison et je devrai l oublier mais apres 6 ans d amour c est dur merci pour tes conseil
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
1976
0
Merci
Merci de ne pas ouvrir plusieurs posts pour le même sujet lunjamia.
0
Merci
Bonsoir,

J'ai bien lu les différentes observations de part et d'autre.

Si votre ex-compagnon vous menace de prendre la garde, prendez des précautions :

1*- déclarez votre grossesse (dès 3 mois) avec l'aide de votre médecin et envoyez la à la CAF pour que ce soit prise en compte

2*- allez à la mairie déclarer vos jumeaux par anticipation

3*- comme certaines personnes vous le conseillent, prendez contact immédiatement avec une assistante sociale pour que cette dernière vous aide à trouver un logement : déclenchement rapide en raison de votre état (pour la caution : un FSL fourni par la CAF par exemple); l'assistante sociale connaît toutes les ficelles...

4*- du fait de non ressources, vous pouvez bénéficier la prise en charge pour les frais médicaux, munie d'une copie de la déclaration de grossesse faite par le médecin (généraliste ou gynécologue) allez voir la CPAM

5*- si votre ex vous téléphone et vous menace, essayez de trouver un moyen d'enregistrer vos conversations, même si ces enregistrements ne sont pas légaux, ils peuvent démontrer au JAF de ses mauvaises intentions

6*- tout père a le droit de voir ses enfants grandir, ne l'empêchez pas, dites lui bien ça, mais vous aurez la garde de vos jumeaux à moins que vous soyez droguée ou alcoolique, ou malade mentale, etc qui vous empêche d'obtenir la résidence (la garde) de vos enfants ; nombreuses femmes jadis au foyer sans revenu, séparées de leurs maris ont la garde de leurs enfants et alors... VOUS DEVEZ VOUS RENSEIGNER AUPRES DU TRIBUNAL DE VOTRE COMMUNE AFIN D'OBTENIR LES DATES DE PERMANENCE DES CONSULTATIONS GRATUITES PAR AVOCATS. Dans votre cas, si vous devez être un jour assistée d'un avocat, vous aurez l'aide juridictionnelle complète.

7*- vous pouvez aussi demander l'aide au secours catholique (j'ai une locataire qui est enceinte, seule) qui peut vous apporter de l'aide alimentaire et caution ou un loyer pour location d'appart...

Il n'y a pas honte à cela.. Mon ex-mari m'a quittée en me dépouillant de meubles et de tous les comptes y compris les miens persos et ceux de mes enfants, j'ai eu un jour recours à ces aides..

Si vous avez besoin d'autre renseignement, je serai là. Soyez forte psychologiquement pour vos jumeaux car ils ont besoin de vous et ils sentent si vous n'êtes pas bien. Il faut que votre grossesse se déroule le mieux possible pour eux. Maintenant pensez à vous et pour eux. Bon courage
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 29 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 octobre 2008
0
Merci
Bonsoir je tiens a dire 1 chose sur ta situation car j ai etais dans la meme fut un temps il ne peu pas te prendre les enfants ce n ai que des menaces tu as 1 toit tu ne te drogue pas tu n ai pas 1 prostitue ou 1 macrelle tu as des revenu donc pas de souci parcontre je serai toi si vous etiez declare ensemble j irai au commisariat ou a la gendarmerie expose mon cas et meme faire 1 main courante comme koi il ta mise a la porte en ce qui concerne les enfants a naitre il sont le droit d avoir 1 pere et 1 mere qui soit en fusion pour leur bien etre bon courage
Dossier à la une