Détournement de mineur (définition)

Posez votre question

Définition de détournement de mineur

Le détournement de mineur désigne le fait d'empêcher un mineur de rester sous la protection des personnes qui disposent de l'autorité parentale à son égard. Le détournement de mineur est un délit pénal pouvant être puni d'une peine allant jusqu'à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende. Il n'implique pas nécessairement qu'il y ait eu une relation sexuelle entre la personne majeure et le mineur. Pour être caractérisé, le détournement de mineur implique un élément matériel (l'enlèvement du mineur) et un élément moral (l'intention de soustraire l'enfant à sa famille).

Voir également l'âge de la majorité sexuelle en France.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

A voir également

Publié par asevere.

Ce document intitulé « Détournement de mineur (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une