Je n'en peux plus

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021
-
 Snoopy -
Bonjour, et merci à tous de me lire. J'écris ici car je ne sais pas vers qui me tourner pour avoir plus d'informations. Ma fille a 6 ans et nous sommes séparés avec son père depuis ses deux ans, (j'ai refait ma vie) nous étions passés devant le Jaf car la Caf l'exigeait mais à l'époque on s'entendait très bien et nous avions choisi une garde classique avec résidence chez moi. Hors, depuis presque toujours, son père n'a pas vraiment de logement, déménage sans cesse, ne fait pas vraiment ses papiers, n'a pas vraiment d'adresse ect... il vit depuis quelques mois dans une sorte d'appartement que quelqu'un lui prête mais se débrouille pour prendre ma fille quand ça lui chante chez l'ami de sa grand-mère... Bref. Très instable depuis toujours... le truc c'est que ma fille n'a jamais envie d'y aller, de l'appeler ect... sans qu'il ne se soit passer quelque chose de spécial apparement mais il faut toujours la forcer... ça et en plus il ne respecte jamais ses temps de garde... ex : là il la prend pour toute les vacances : 24h ! Et ça fait trois semaines qu'il ne l'a pas vue. Sans parler bien sûr de ses retards incessants, manque de respect envers moi ect... bref. Que puis je faire ? Forcer ma fille encore et encore et supporter cet individu ? Qui de plus ne montre pas un intérêt énorme pour son enfant... merci de votre aide.

5 réponses

Messages postés
651
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
204
Que dit exactement le jugement concernant le DVH du père ?
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021

C'est assez long mais c'est expliqué que la résidence habituelle est chez moi et qu'il doit la prendre un week-end sur deux et la moitié des vacances en précisant nes semaines paires, les horaires, le lieu ect... rien de tout cela n'a jamais été respecté mais j'"acceptais" pour qu'ils puissent se voir, même si des fois il ne l'a pas vue pendant plusieurs mois. Maintenant je n'en peux plus de tout accepter, mais je n'ai pas envie de mettre ma fille dans des situations compliquées (ex : si il doit la prendre une semaine alors qu'il travaille, (quand il travaille...) qui va la garder ? Ect...)
Merci
Messages postés
651
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
204
Vous savez que vous vous mettez dans cette situation toute seule et que vous êtes responsable du fait que le jugement n'est pas respecté ?

Votre ex s'en fout du jugement donc lui accorder plus que le jugement lui accorde est une très grosse bêtise.

Appliquez le jugement à la lettre. Si il a la première moitié des vacances cette année, vous allez récupérer votre enfant quand son DVH est fini et si il ne veut pas, vous porter plainte pour NRE avec votre jugement. Si il a la deuxième moitié, je vous conseille de laisser coulez pour ces vacances ci et de commencer à faire appliquer le jugement dès la fin des vacances.

Vous devriez lui envoyer un recommandé dès que vous récupérez votre enfant avec les dates de tous ses DVH jusqu'à la fin de l'année et de faire ça tous les ans à la mi-décembre.

Si il ne vient pas chercher votre fille pour ses DVH, vous allez déposer une main courante à chaque DVH non assumé. Si il ramène plus tôt, pareil. A la fin de l'année, vous saisissez le JAF, avec ou sans avocat, pour revoir la pension et potentiellement modifier le DVH.

Pour les WE, il a une heure pour venir chercher votre enfant (si le jugement dit le vendredi à 18h, il a jusqu'à 19h pour venir. Passé les 19h, vous refusez de lui laisser l'enfant si il vient et vous allez déposer une main courante). Pour les vacances, il a 24h pour venir. Si il ne vient pas, main courante.

Si il travaille... ce n'est pas votre problème. C'est à lui de se débrouiller pour faire garder son enfant sur son temps de garde, tout comme vous le faîtes.
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021

Merci de votre réponse... oui je sais que je suis responsable aussi du fait que le jugement ne soit pas respecté... j'ai toujours bien évidemment agi dans l'intérêt de ma fille et non pas le mien. Si c'était pour moi, il y aurait longtemps qu'on aurait coupé les ponts... bref
Je comprend la marche à suivre mais toujours dans l'intérêt de ma fille... je ne me vois pas faire ça. Déjà si il travaille... je sais qui de sa famille va venir chercher et garder ma fille... et c'est tout simplement hors de question. Il le sait d'ailleurs et n'hésiterai pas à me le rappeler.
Ensuite, je n'ai pas envie que ma fille assiste à des scènes d'oppositions, de cris ect... j'ai toujours tout fait pour apaiser les tensions et que tout se passe bien, je n'ai même jamais critiqué ni dénigré son père devant elle... pour la protéger, elle !
Et quant à la pension... la quoi ? En 4 ans il ne m'a jamais rien versé et lui a acheté une paire de chaussure à ma demande. Je ne vois rien stipulé là dessus sur notre jugement, à part que les "dépenses" doivent être partagées, chose qui n'a jamais été faite non plus...
Ma question était plus : à quel âge les enfants ont il leur mot à dire ? Elle ne veut clairement plus y aller et ça commence à me peser de la forcer. (En plus je ne suis pas convaincante puisque je n'ai moi-même jamais envie de le voir...)
Merci encore
Messages postés
651
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
204
Il n'y a pas d'âge pour décider. Les enfants peuvent être entendus par le JAF à partir d'un certain âge et 6 ans n'est définitivement pas cet âge. D'ailleurs, vous pourriez même être accusée d'aliénation parentale si vous essayez de dire que votre fille de 6 ans ne veut plus aller chez son père.

Si le jugement indique qu'un tiers de confiance peut venir chercher votre fille, vous ne pouvez pas que sa famille vienne la chercher et Mr fait garder votre enfant par qui il veut sur son temps de garde. Vous n'avez pas votre mot à dire à ce sujet.

Si vous ne voulez pas faire respecter le jugement, personne ne pourra jamais rien pour vous. Je prends l'exemple des vacances: vous dites que votre fille ne veut pas y aller et pourtant, vous accepter qu'elle aille chez son père pendant 15 jours alors qu'il n'a le droit qu'à une semaine. C'est contradictoire.

Votre fille devrait dire à un juge qu'elle ne veut plus aller chez son père mais vous n'êtes pas capable de faire respecter le jugement. Vous voulez qu'elle assume votre manque d'autorité et votre incapacité à faire respecter le jugement.

Si vous voulez une pension, saisissez le JAF et demandez en une.
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021

Oui je sais très bien que les enfants ne sont que très peu entendus...
Je ne sais pas si vous preniez juste un exemple au hasard mais ma fille n'y va pas pendant 15 jours pendant les vacances mais 24h... je l'ai précisé dans mon premier message. Il ne l'a prend jamais plus qu'un week-end, même pendant les vacances, même si il ne travaille pas... en même temps, il ne l'accueille pas chez lui donc j'imagine qu'il ne veut pas déranger.
Je trouve cela infecte qu'on n'ait aucun "mot à dire" sur qui pourrait garder notre enfant pendant le temps de l'autre parent...
Bref, en gros si j'ai bien compris, puisque j'acceptais tout ce temps, rien de tout cela ne pourra lui être reproché ?
Et si je veux que ça lui soit il faudrait que je commence des procédures mains courantes ect... sous peine de voir ma fille gardée par des dérangés...
Génial...
Merci beaucoup de votre réponse en tout cas
Messages postés
651
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
204
Un DVH est un droit pas une obligation donc il a parfaitement le droit de ne pas la prendre.

Est-ce que personnellement, je trouve que c'est juste ? Non, pas du tout.

Quelles sont censées être les dates de son DVH exactement pour ces vacances ci ?
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021

La première semaine il me semble... mais j'ai de toute façon déjà dit oui pour qu'il la prenne ce matin et la ramène demain déjà... je trouverai ça pas sympa de lui coller une procédure alors que j'ai moi même accepté...
Messages postés
651
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
204 >
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021

Une main courante n'est pas une procédure. Il ne sera pas convoqué par la police. Une main courante est une "procédure" qui permet de vous protéger.

Après plusieurs mains courantes pour DVH non assumés, vous pouvez saisir le JAF et demandez une réduction du DVH à un simple droit de visite ou une suppression du DVH. Cela peut aussi vous permettre de revoir l'autorité parentale si votre ex vous pose des soucis sur ce sujet également (par exemple, si il refuse de signer des documents pour une inscription à l'école ou des soins médicaux ou si il est difficilement ou jamais joignable).

Votre fille n'a que six ans. Vous avez encore 12 ans à devoir gérer votre ex et son manque d'implication. Si vous ne commencez pas aujourd'hui, vous n'en finirez jamais.

Je répète mon conseil: quand vous récupérer votre fille, vous envoyez par recommandé les dates des DVH de votre ex pour le reste de l'année en lui rappelant qu'il a une heure pour venir chercher la petite pour les WE et 24h pour les vacances sinon, son DVH est considéré comme annulé. Si il ne va pas cherche le recommandé, vous allez le récupérer et vous le conserver sans l'ouvrir, et vous renvoyez les dates par email et/ou sms.

Et à partir de maintenant, vous appliquez le jugement à la lettre. De ce que vous dîtes, votre ex ne veut pas gérer votre fille donc même si il la prend seulement les 24 premières heures de son DVH, c'est déjà mieux qu'une semaine si votre fille ne veut pas du tout y aller.

Vous avez vraiment toutes les conditions pour obtenir une pension et une réduction du DVH si vous appliquez tout ce que je vous ai dis.
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 27 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2021
>
Messages postés
651
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021

Merci pour toutes ces précisions... je reste malgré tout bloquée sur les vacances quand il travaille... je ne laisserais pas ma fille gardée par ces gens, donc je préfère malheureusement garder cette possibilité de "ne pas respecter le jugement" en accord avec lui, quitte à en baver encore comme je le fais aujourd'hui (gros manque de respect ce matin suite à un retard de sa part, sans excuses bien sûr...)
Bonjour ,

Je me permets une précision.

Le droit de visite et d'hébergement est comme son nom l'indique un droit. Le père n'est donc pas obligé de venir chercher son enfant s'il ne le souhaite pas.

Le jugement précise généralement un droit de visite et d'hébergement à "défaut de meilleur accord". Ceci vous permettant lorsque cela vous arrange tous les deux, d agir librement autrement.
Ce qui peut être le cas pour les vacances. Si le père vous indique que cette année il souhaite avoir votre enfant sur une durée réduite et dans l'optique où cela vous dérange pas, vous êtes parfaitement en droit, lui et vous, de vous organiser différemment. Cela est valable également pour les week-end.

Cordialement