Savoir se qu’il faut faire

Signaler
-
 rirififiloulou_6154 -
Bonjour,
Je suis employer chez une personne qui me paye quand pas à une date fixe par moment le 6 puis des fois le 10 et même le 20 je lui est dit souvent que c’est pas possible je n’est aucun revenu de plus que cette paye qu’il faut que je paye mes factures il me dit moi aussi je peu pas faire plus le mois d’avril la 2020 en vue du cofinement j’ai pas travaillé il m’a donner 300e et me dit que la suite quant il aura sa retraite je ne peu pas continuer comme sa et sa sa dure depuis le début je viens vers vous pour savoir quoi faire j’en peu plus et je vous raconte pas que je suis payer que 11 h de l’heure alors que ma collègue 13 h et je fait le même travail qu’elle dite moi que faire svp

1 réponse


bonjour,

votre message est quelque peu confu et il est difficile de me faire une idée très précise de votre situation.
Il semble que vous soyez employée par un particulier en tant qu'employée de maison ?
la règle, valable pour tous les salariés, est la suivante : l'employeur doit vous payer une fois par mois, à une date qu'il choisit, mais fixe (tous les 1er, tous les 5, tous les 20, pourquoi pas).
en cas de retard dans le paiement, il n'y a malheureusement pas grand chose à faire. Les intérêts que vous pourriez obtenir au tribunal, dits intérêts moratoires, sont négligeables sur les petites sommes. En revanche, si le retard de paiement a eu des conséquences bancaires (frais de découvert, frais pour prélèvements refusés...), vous pouvez exiger de l'employeur leur remboursement sur justificatif.
en cas de retards significatifs (plus de quelques jours) ET répétés (plusieurs fois sur un laps de temps réduit), vous pouvez demander au tribunal des prud'hommes une rupture du contrat aux torts de l'employeur accompagnée du versement de dommages et intérêts.
dans un premier temps, je vous suggère d'adresser à l'employeur un courrier recommandé avec l'historique de vos paiements et des retards, d'exiger le remboursement d'éventuels frais bancaires demander les justificatifs à votre banque) sous un mois et d'indiquer à votre employeur que si vous constatez de nouveau retards dans le paiement (en prenant le dernier salaire comme référence), vous ne viendrez plus travailler et saisirez le tribunal des prud'hommes.
attention, si vous choisissez cette voie, consultez préalablement un avocat afin d'estimer avec lui si les manquements de l'employeur sont suffisants pour envisager une issue favorable au tribunal et si les enjeux financiers sont suffisants pour envisager une procédure. Mais dans tous les cas, vous obtiendrez le remboursement de vos frais.
rappelez lui également que s'il n'a pas les moyens d'avoir une employée de maison, il peut procéder à votre licenciement.
Dossier à la une