Mariage gris

- - Dernière réponse : Energizor
Messages postés
15660
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2019
- 11 févr. 2019 à 15:14
Bonjour,
Je suis séparée de lui depuisun an la préfecture refusé de annuler la carte de séjour dix ans encore un an c est le divorce il m a profité pendant trois sans amour sans rien me donner une preuve d amour ne paie rien il a bcp deux comptes différents très discrets pas de sexe on ne parle pas on dort séparé ce n' estas normal que mon avocat refusé d occuper pour renvoyer dans son pays fait trop de pitié il a fait lui même CCM sans me dire car j' ai refuse très ruse personne ne m aide en plus je suis sourde triste dort mal que dois je faire très rapidement merci
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
rien
vous divorcez, c'est tout

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28391 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

je ne suis pas d accord avec vous trop facile pour vous je suis victime et j ai l impression pour vous c est rien
en plus meme pas divorcez il a une autre femme chez lui le soir dans la semaine une mere celibataire avec un enfant en bas age
et alors ??, vous espérez quoi ????
vous divorcez et c'est tout
quand on vous dit de vous méfier de ces mariages, on se faut traiter de méchants racistes
maintenant, vous 'n’avez aucun droit, sauf celui de divorcer
Commenter la réponse de Noz
Messages postés
15660
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2019
10939
1
Merci
Bonjour,

Ce n'est pas vous qui décidez des conditions du séjour d'un étranger dans notre pays.
Comme écrit ci-dessus, vous demandez le divorce.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28391 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Energizor
Dossier à la une