Personne âgée qui refuse d'aller en maison de retraite [Résolu]

Signaler
Messages postés
9
Date d'inscription
lundi 28 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2014
-
Messages postés
40071
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2020
-
Bonjour,


Ma mère (85 ans) est actuellement hospitalisée en rééducation après une fracture du col du fémur.
Elle est incapable de marcher, faire sa toilette se préparer a manger, aller aux toilette elle est incontinente. elle ne peut que se déplacer en fauteuil roulant . Malgré tout cela elle refuse catégoriquement d'aller en maison de retraite, elle souhaite rentrée chez elle , son appartement est insalubre et il lui est impossible de rouler avec le fauteuil roulant ( les portes sont trop étroites.).
Nous sommes tous d'accord (ses enfants) pour qu'elle soit accueilli dans un de ces établissement. Nous avons tous rempli le dossier d'aide alimentaire au prés du CG 93.
Nous nous sentons responsables ( mettre une personne en danger, non assistance a personne en danger) Quel recours avons nous pour insister sur cette orientation. Quel est la responsabilité du médecin de la laisser rentrée chez elle??
Merci beaucoup pour votre réponse
Cordialement
A voir également:

2 réponses

Messages postés
74703
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 août 2020
1 417
Bonjour,

"je ne vois pas comment légalement vous pourriez l'obliger à aller en maison de retraite."

La seule "solution" (à supposer que l'on puisse utiliser ce terme...) pour contraindre une personne âgée à un placement en maison de retraite est l'existence d'une situation ou d'un contexte de dangerosité, aussi bien pour la personne elle même que pour le voisinage par exemple. Ceci malgré l'assistance régulière d'intervenants rompus au maintient à domicile.

Dans ce cas, il n'y a que le recours à une sauvegarde de justice (tutelle par ex.) qui puisse établir la réalité, après expertise, d'une perte d'autonomie, et d'un comportement incompatible avec le maintient ou le retour à domicile. C'est une démarche lourde et qui doit s'appuyer sur des données précises d'examen médical, psychique et comportemental. Le tout supervisé par le juge des tutelles.


"DCI - Profession médicale"
Messages postés
40071
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2020
12 305
Bonjour DCI,

effectivement, merci d'avoir complété.

J'ai répondu en supposant que la mère de reinereine avait tous ses moyens "intellectuels".

je pourrais en clin d'oeil signer doris33 - profession paramédicale -:))

Cordialement
Messages postés
74703
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 août 2020
1 417
Why not !

Mais c'est le grand master Webmaitre qui doit donner son aval !

Afin d'éviter l'inflation d'usurpation de titres divers et variés. ;)
Messages postés
40071
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2020
12 305
Non, je plaisantais, même si mon titre est réel, c'est juste car c'est la première fois que j'ai vu votre signature.

Pas de souci pour moi :-))
Messages postés
40071
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2020
12 305
Bonjour,

à moins que l'appartement soit réellement insalubre (au sens vrai du terme), et même si je comprends votre inquiétude, je ne vois pas comment légalement vous pourriez l'obliger à aller en maison de retraite.

De nombreuses personnes fortement handicapées restent à leur domicile avec des soins, de l'aide ménagère etc

De plus, la phase "fauteuil roulant" ne devrait être a priori que transitoire.

Cordialement
Dossier à la une