42 % des automobilistes le font sur la route des vacances, cette pratique est pourtant sanctionnée

42 % des automobilistes le font sur la route des vacances, cette pratique est pourtant sanctionnée Une habitude très courante prise par près d'un automobiliste sur deux est pourtant sanctionnée par la réglementation routière

Avec le début des vacances scolaires, les vagues de départ ont commencé. Que cela soit seul, en couple ou en famille, des millions de Français s'apprêtent à partir en voiture cet été. Mais une large partie d'entre eux ont pris une mauvaise habitude en conduisant sur l'autoroute. Un réflexe que chacun peut observer lorsqu'il effectue un long trajet, mais dont la fréquence vient d'être récemment chiffrée par un observatoire.

Chaque année, la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef) publie en effet un rapport sur les pratiques des automobilistes roulant sur ses autoroutes. Et son dossier pour 2024 vient tout juste d'être publié en ce mois de juillet. Bien que cette société ne soit pas établie partout en France, elle parvient à établir des chiffres moyens à partir d'un secteur autoroutier qui présente un profil neutre sans particularités pouvant influer le comportement des conducteurs.

L'observatoire Sanef des comportements sur autoroute retient ainsi le kilomètre 72 de l'autoroute A13 pour établir ses chiffres. Ce tronçon présente en effet des critères permettant d'établir des moyennes nationales : il s'agit d'une autoroute sans virage, à 3 voies, en rase campagne et dont le trafic moyen des véhicules légers et des poids lourds sont très proches des moyennes nationales.

D'après les données recueillies par la société d'autoroute, une pratique interdite concerne 42 % des automobilistes. Bien que ces derniers encourent une amende et un retrait de point, ils sont très nombreux à commettre cette infraction dont la fréquence ne diminue pas au fil des années. Le pourcentage de 42 % publié par la Sanef n'a ainsi quasiment pas baissé depuis 2019 (43 % à l'époque).

Ces 42 % désignent tout simplement les automobilistes qui roulent au-delà des 130 km/h autorisés. Une habitude légèrement plus fréquente la nuit, puisque cette moyenne monte à 44 % selon les chiffres publiés par la Sanef. Pour 12 % des automobilistes, la vitesse sur autoroute dépasse même les 140 km/h, tandis que 3 % d'entre eux roulent à plus de 150 km/h.

Autres infractions très fréquentes que chacun peut, là aussi, observer très fréquemment lorsqu'il prend l'autoroute : 36 % des conducteurs ne se rabattent pas sur la voie de droite après avoir doublé. Un taux encore plus élevé la nuit (57 %). Rappelons pourtant que le Code de la route impose aux conducteurs de rouler sur la voie de droite lorsque celle-ci est libre.

Enfin, autre pourcentage concernant une infraction qui peut agacer nombre de conducteurs : l'oubli des clignotants. Selon les chiffres de la Sanef, 28 % des automobilistes ne l'utilisent pas pour doubler sur l'autoroute. Et ils sont encore plus nombreux à ne pas l'actionner lorsqu'il s'agit de se rabattre (35 %).

Ces comportements sont d'autant plus dangereux qu'ils ont lieu sur l'autoroute, et donc à grande vitesse. Rappelons en effet que, selon la Sécurité routière, la vitesse est la première cause de mortalité sur les routes en France (31 %). Autant de chiffres qui incitent à redoubler de vigilance sur la route des vacances cet été...