Démission puis rupture de la période d’essaie par le salarié

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 30 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2019
- - Dernière réponse : dna.factory
Messages postés
18369
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mai 2019
- 30 avril 2019 à 11:08
Bonjour,

Je vais peut être démissionner de mon travail. Mais j’ai des doutes.

Je suis en post depuis le 1 décembre 2015, j’ai un employeur qui veut m’embaucher, mais j’ai un doute sur le travail que propose l’employeur, dans le sens ou c’est un doute sur si ça va vraiment à ce que je sais faire et aime faire.

Du coup, la question au quel je ne trouve pas de réponse clair avec texte de loi et tout, est la suivante:

Le salarié démissionnaire a-t-il le droit à l’ARE si il mets fin à la période d’essaie d’un contrat, alors qu’il a démissionné d’un cdi juste avant ?

Précisions:
-aucune période sans emploi depuis le 1 décembre 2015
-je n’aurais aucune periode creuse entre la démission et la reprise du nouveau contrat.

Merci d’avance
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
18369
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mai 2019
4741
0
Merci
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F89
(les textes sont en lien en bas de la page).

Si vous avez été licencié(e) (licenciement personnel ou économique, rupture conventionnelle ou fin de CDD) et vous ne vous êtes pas inscrit(e) comme demandeur d'emploi,
et, suite à votre licenciement, vous avez repris une activité salariale à laquelle vous avez mis fin volontairement avant l'expiration d'un délai de 65 jours ouvrés suivant la date de l'embauche.

OU
Si l'employeur rompt votre CDI alors que vous aviez démissionné de votre poste précédent pour ce nouveau poste, vous avez droit à l'ARE dans les conditions suivantes :
votre nouvel employeur met fin au CDI avant l'expiration d'un délai de 65 jours ouvrés suivant la date de l'embauche,
et vous avez travaillé sans interruption pendant au moins 3 ans (quel que soit le nombre d'employeurs) avant votre démission.


Les textes semblent avoir été simplifiés et ne mentionnent même plus la notion de période d'essai.
En simplifié la principale condition est d'alterner un départ à votre initiative et un départ à l'initiative de l'employeur.
Donc si vous démissionnez puis mettez fin à la période d'essai. Peu importe les autres conditions, pas d'ARE pour vous avant 4 mois.
Fox4056
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 30 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2019
-
Ok merci, c’est ce qu’il me semblais aussi ;)
Donc si je démissionne, et que par malchance ma période d’essaie est rompu par l’employeur, j’ai le droit à l’ARE.
Par contre si mon premier contrat termine(démission) un mardi, par exemple, il faut que je retravaille impérativement le mercredi (le lendemain ), c’est bien ça ?
dna.factory
Messages postés
18369
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mai 2019
4741 -
Je n'ai jamais eu l'occasion de tester, mais il faut surtout que vous ne vous inscriviez pas à PE entre les deux.
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une