Visite suite appelle au 119

Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2019
- - Dernière réponse : Evan45800
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2019
- 1 mai 2019 à 02:18
Bonjour,

Bonjour,

C’est bien la première fois que je poste ici et que je demande conseils.
Je suis papa d’un petit garçon de 3 ans et je suis séparé de sa mère depuis 2 ans et demi. Tout se passe bien chez moi, j’ai la garde un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaire et donc je verse une pension alimentaire jusqu’ici tout va bien. Je suis toujours en attente d’avoir un rdv pour faire en sorte d’avoir la garde alternée mais bizarrement je vous explique..

Un midi je reçois une lettre où il était écrit que deux personne( écrit dans le titre) viendrais à mon domicile suite à un appelle anonyme d’enfant en danger. Les dames se sont présentées, elle sont resté pas loin de 3h chez moi! À me poser plein de question sur moi, mon fils, les relations qu’il avait avec mon actuel’conjointe enfin bref un tas de question. Le motif de leur venu était que soit disant Mon fils aurait dit que je l’avait frappé et que soit disant il aurait des bleues sur sa tête ! Or, je nie eń bloc avoir fait sa ! Et je l’ai uniquement le week-end donc ça me parait suspect. Je sais que sa mère lui monte beaucoup la tête contre moi en disant plein de méchanceté à mon égard. Pourtant quand mon fils est chez moi je fais tout pour le rendre heureux chaque week-end il a le droit à sa petite voiture ( oui je sais je suis un papa poule lol) je l’emmene en sortie etc..
Et là récemment j’ai rdv le 21 janvier directement dans les locaux de ses dames..
j’aimerais tout simplement savoir si un père ou une mère a déjà eu affaire à ça..
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
2263
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2019
1807
0
Merci
bonjour ;vous avez dû avoir la visite de deux travailleuses sociales type assistante sociale et infirmière pmi à la suite "d'une information préoccupante" ..... peut être la mère qui a signalé les faits évoqués ou quelqu'un d'autre .....répondez franchement aux questions posées sans animosité ni agressivité , ne parlez pas en mal de la mère....... si il n'y a aucune preuve contre vous il n'y aura aucune suite ...
c'est une procédure normale bien que désagréable ....
Evan45800
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2019
-
Je vous remercie. J’aurais le compte rendu vendredi.
Désolé d’avoir mis du temps à vous répondre
Commenter la réponse de jodelariege
Messages postés
68308
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 mai 2019
818
0
Merci
Bonjour,

Quelle était l'en-tête de la lettre reçue vous annonçant la visite de "deux personnes" ?

De quelle façon ces "deux personnes" se sont elles présentées ? Vous ont elles présenté un document officiel quelconque justifiant de leur profession ?

Evan45800
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2019
-
Bonjour,

Oui tout est officiel. J’ai rdv vendredi pour le compte rendu.
Ce qui me dérange le plus dans tout ça, c’est de savoir qui a fait ce faux appelle...
djivi38
Messages postés
25102
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2019
5654 > Evan45800
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2019
-
bonjour,

"......... qui a fait ce faux appelle... "

euh... ce n'est apparemment pas un "faux appel"... sinon, vous n'auriez pas eu à subir ces visites, mais c'est plutôt un "appel réel avec de fausses informations" (fausses d'après vous, et on vous croit, n'ayez crainte).

Bon courage.
Evan45800
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2019
-
Oui je me suis mal exprimé, il est tard..
Commenter la réponse de DCI
Dossier à la une