Impôt sur le revenu 2018 [Résolu]

Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Dernière intervention
8 novembre 2018
- 7 nov. 2018 à 16:58 - Dernière réponse :
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Dernière intervention
8 novembre 2018
- 8 nov. 2018 à 15:09
Bonjour,

Je suis salarié en CDI, mon salaire a augmenté significativement en 2018 par rapport à l'année précédente. Par exemple mon net imposable 2017 était : 29 000. Net imposable 2018 est égal à 40 000 (salaires).

Ma question suivante :

Est ce que l'année prochaine je paierai l'impôt sur mes revenus 2018 sachant que l'année 2018 est dite année blanche d'impôt ? ou je paierai juste l'impôt à la source sur les salaires 2019.

Merci d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Messages postés
18141
Date d'inscription
dimanche 29 octobre 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2018
- 7 nov. 2018 à 17:00
Commenter la réponse de Aranud87
- 7 nov. 2018 à 17:02
0
Merci
Bonjour.

Sur les revenus perçus en 2018, seuls les revenus exceptionnels supporteront l'impôt sur le revenu.

Cdt
Commenter la réponse de gitane2229
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Dernière intervention
8 novembre 2018
- 7 nov. 2018 à 17:29
0
Merci
Merci de vos réponses. En lisant cet article, je comprend que les salaires perçus en 2018 ne seront pas imposables. J'ai posé la question car mes collègues disent que si il sera imposable si ce dernier a augmenté significativement (le double par exemple).
Commenter la réponse de weisery75
Messages postés
20111
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 7 nov. 2018 à 18:24
0
Merci
bonjour

Voir ici pour la notion de revenu non exceptionnel :
http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/11480-PGP.html

extraits :
Ainsi, sous réserve des exceptions présentées au II ci-dessous, ne constitue pas des circonstances susceptibles de remettre en cause le bénéfice du CIMR, le fait qu'une personne perçoive en 2018 des salaires supérieurs à ceux perçus les années précédentes lorsque, par exemple :

- elle a réalisé des heures supplémentaires ;

- elle a trouvé un emploi ou changé d'emploi ou de fonctions ;

- elle a augmenté son taux d'activité (passage d'une activité à temps partiel à temps plein) de manière pérenne ou temporaire.

Par principe, les pensions et rentes viagères perçues en 2018 sont considérées comme des revenus non exceptionnels ouvrant droit au bénéfice du CIMR, sauf circonstances particulières (cf. II-B § 230 et 240 et II-C § 250 à 310).


Bien lire le loin : selon le type de remunération afin de voir si considéré comme exceptionnel ou non
Commenter la réponse de flocroisic
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Dernière intervention
8 novembre 2018
- 8 nov. 2018 à 15:09
0
Merci
Merci.
Commenter la réponse de weisery75
Dossier à la une