Reversion retraite ancien combattant [Fermé]

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 7 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2014
- - Dernière réponse : doris33
Messages postés
39888
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2019
- 27 févr. 2016 à 14:59
Bonjour,

Mon mari, ancien combattant d'Algérie, est décédé le 16/09/14...
Ai-je droit à la-pension-de-reversion ?
Merci d'avance pour votre aide.
Micheline
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
39888
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2019
9996
37
Merci
Bonjour,

si votre mari percevait une retraite, oui, bien-sûr, vous pouvez faire une demande de reversion.

Cordialement

Dire « Merci » 37

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25589 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

quand il s'agit de la retraite ancien combattant A.F.N la veuve touche t'elle l'intégralité de cette retraite
doris33
Messages postés
39888
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2019
9996 -
Non, pas de réversion à la veuve pour la retraite ancien combattant.
2
Merci
Bonjour

Tout dépend de ce que l'on entend par pension d'ancien combattant d'Algérie.

Je me permets de compléter la réponse de Doris.

La pension de retraite d'ancien combattant (titulaire de la carte du combattant Onac) n'est pas réversible.

Article L255 Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre


Il est institué pour tout titulaire de la carte du combattant remplissant les conditions de l'article L. 256 ou de l'article L. 256 bis une retraite cumulable, sans aucune restriction, avec la retraite qu'il aura pu s'assurer par ses versements personnels, en application notamment de la loi du 4 août 1923 sur les mutuelles retraites et avec la ou les pensions qu'il pourrait toucher à un titre quelconque.

Cette retraite annuelle, qui n'est pas réversible, est accordée en témoignage de la reconnaissance nationale.


A la différence des pensions militaire d'invalidité prévues aux articles 43 et suivants du même code, avec certaines conditions tenant au taux d'invalidité, de ressources, de mariage et de ressources du conjoint survivant, âge des enfants etc..

Cordialement.
Dossier à la une