Plus-value immobilière : déduction des travaux

Chargement de votre vidéo
"Droit finances : Plus-values immobilières"

Le calcul de la plus-value immobilière peut prendre en compte le montant des travaux réalisés sur le bien.

La plus-value immobilière est égale à la différence entre le prix de cession et le prix d'acquisition de l'immeuble.

Les dépenses de construction, d'agrandissement, de rénovation ou d'amélioration réalisées sur un immeuble viennent augmenter le prix d'acquisition :

  • Soit pour leur montant réel sous certaines conditions :
    • les dépenses effectuées dans votre logement ne doivent pas avoir le caractère de dépenses locatives ou d'entretien.
    • les dépenses doivent être réalisées par une entreprise.
    • les dépenses ne doivent pas avoir été prises en compte pour la détermination de votre impôt sur le revenu (revenus fonciers, crédit d'impôt).
  • Soit forfaitairement pour un montant égal à 15% du prix d'acquisition si vous cédez votre logement plus de 5 ans après son acquisition.

Le forfait de 15% s'applique sans justificatif de la part du vendeur.

La prise en compte des travaux pour un montant forfaitaire constitue une simple possibilité.

Modifié le 08/09/2020 par Eric Roig.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Forfait travaux plus value
  • Plus value travaux - Meilleures réponses
  • Plus value immobilière travaux - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.