La surtaxe sur les plus-values immobilières

Une surtaxe s'applique aux plus-values immobilières supérieures à 50 000 €. Le taux de cette taxe est progressif suivant le montant imposable de la plus-value, déduction faite des différents abattements. Le barème est le suivant (PV = plus-value imposable).

  • De 50 001 à 60 000 : 2% PV - [(60 000 - PV) x 5%]
  • De 60 001 à 100 000 : 2% PV
  • De 101 001 à 110 000 : 3% PV - [(110 000 - PV) x 10%]
  • De 110 001 à 150 000 : 3% PV
  • De 150 001 à 160 000 : 4% PV - [(160 000 - PV) x 15%]
  • De 160 001 à 200 000 : 4% PV
  • De 200 001 à 210 000 : 5% PV - [(210 000 - PV) x 20%]
  • De 210 001 à 250 000 : 5% PV
  • De 250 001 à 260 000 : 6% PV - [(260 000 - PV) x 25%]
  • Au-delà de 260 001 : 6% PV

Exemple pour une plus-value imposable de 208 000. La surtaxe sera égale à 10 000.

Précision importante : cette surtaxe ne s'applique pas aux cessions de terrains à bâtir.

La taxe est due à raison des plus-values immobilières réalisées au titre des cessions intervenues à compter du 1er janvier 2013.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC

A voir également

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une