Les frais bancaires sur un retrait ou un virement vont disparaitre, voici ce qui va changer et à quelle date

Les frais bancaires sur un retrait ou un virement vont disparaitre, voici ce qui va changer et à quelle date Les banques ne prélèveront bientôt plus de frais en cas de virement ou de retrait au distributeur d'un autre établissement. Voici ce qui va changer et quand.

Tous les clients le savent : le panel de frais bancaires qu'un établissement de crédit peut prélever est très large. On songe notamment aux frais d'incidents ou de tenue de compte. Des prélèvements qui peuvent parfois lourdement peser sur le budget annuel, d'autant plus que leurs montants ont, en moyenne, à nouveau augmenté en 2024.

Certaines de ces opérations payantes concernent les virements. En effet, bien qu'un virement à partir d'un compte courant ne soit généralement pas facturé par la banque, il faut compter un ou plusieurs jours pour qu'il devienne effectif et que la somme transmise apparaisse sur le compte du bénéficiaire. Les clients qui souhaiteraient éviter ce délai peuvent alors faire un virement instantané. Mais ce service est souvent facturé par les banques, avec généralement un prélèvement d'un montant d'un euro par virement.

Ce type de frais bancaires va toutefois disparaître. Un règlement européen va en effet obliger les banques à proposer une offre de paiement instantané sans frais supplémentaires dans l'Union Européenne. Selon cette nouvelle réglementation votée l'hiver dernier, les clients des banques françaises pourront effectuer des virements instantanés au même prix qu'un virement classique.

En d'autres termes, les virements instantanés deviendront la norme et il ne faudra donc plus attendre que quelques secondes pour qu'un virement devienne effectif, sans frais. Les clients devront toutefois patienter jusqu'à l'automne pour bénéficier des nouvelles normes. Les banques disposent en effet d'un délai de plusieurs mois pour mettre en oeuvre la nouvelle réglementation, qui n'entrera ainsi en vigueur qu'au mois de novembre 2024.

Mais une autre bonne nouvelle va entre-temps permettre à de nombreux clients de diminuer le montant de leurs frais bancaires. Cette mesure concerne cette fois-ci les prélèvements appliqués au client qui retire de l'argent dans un autre distributeur de billets que celui de sa banque. En général, les prélèvements interviennent au bout du troisième retrait dans le même mois.

Ces frais vont, eux aussi, disparaître. Du moins pour les clients de quatre banques : BNP Paribas, la Société Générale, le Crédit Mutuel et le CIC. Ces établissements ont en effet décidé d'installer un seul et unique distributeur en mutualisant leurs frais. Ces appareils, dénommés "Cash Services" sont en cours de déploiement dans les agences et permettront de retirer autant de fois que nécessaire sans subir aucun frais. Les retraits dans les distributeurs d'autres banques resteront, eux, toujours facturés.

Pour s'épargner des frais inutiles, les clients devront encore faire attention pendant quelques mois au délai entre l'émission et la réception de leurs virements ainsi qu'à la marque du distributeur dans lequel ils effectuent leur retrait. Une vigilance qui ne sera bientôt plus qu'un souvenir...