Radar tronçon et voiture radar : définition, flash et tolérance

Radar tronçon et voiture radar : définition, flash et tolérance Comment fonctionnent une voiture radar et un radar tronçon. Comment flashent-ils l'automobiliste et quelle est leur marge de tolérance en cas d'excès de vitesse.

Comment fonctionne un radar tronçon ?

Le radar tronçon est un appareil permettant de contrôler la vitesse moyenne d'un véhicule sur une distance de plusieurs km. Ce type de radar peut être placé aussi bien sur route que sur autoroute. Le système repose sur deux points de contrôle situés à l'entrée et à la sortie d'une portion de route ou d'autoroute. Sur chacun de ces repères est placée une caméra vidéo associée à un lecteur lisant automatiquement les plaques d'immatriculation des véhicules. L'heure de passage et la plaque de chaque véhicule sont ainsi relevées par l'appareil. La vitesse moyenne pratiquée par chaque véhicule est alors calculée à partir de ces différentes données.

Un radar tronçon ne flashe pas le véhicule en infraction. Comme pour les voitures radar, son flash est doté d'un filtre infrarouge non-visible par le conducteur. Comme pour les radars « classiques », le conducteur bénéficie d'une marge technique en cas d'excès de vitesse sur la portion de route considérée. Ce seuil est de 5 km/h en dessous de 100 km/h ou de 5 % au-dessus de 100 km/h.

Comment fonctionne une voiture radar ?

Une voiture radar est un véhicule banalisé muni d'un système de contrôle de vitesse intégré. Elle est conduite par un gendarme, un policier ou des employés de sociétés privées habilitées par l'État. Pour l'automobiliste, ces radars ne sont pas signalés, les véhicules qui les transportent étant banalisés. Le conducteur d'un véhicule peut en outre potentiellement être contrôlé à n'importe quel endroit, sur route comme sur autoroute.

Les radars mobiles des voitures radar fonctionnent à partir d'un système infrarouge. Le conducteur en excès de vitesse ne voit donc pas le flash. La marge technique du radar mobile-mobile est supérieure à celles des radars mobiles " fixes " : elle est de 10 km/h en dessous de 100 km/h ou de 10 % au-dessus de 100 km/h.

Infractions et amendes