VIDEO

Plus d'un million de retraités recevront un important virement de leur caisse en septembre, voici qui et combien

Plus d'un million de retraités vont bénéficier d'un important coup de pouce dans quelques mois. Qui, combien et à quelle date ?

Certains d'entre eux l'ont peut-être oublié, mais les retraités aux revenus modestes devaient être les grands bénéficiaires de la réforme des retraites promulguée l'an dernier. Le texte prévoyait en effet d'augmenter les petites retraites des assurés ayant eu une carrière complète. Étaient ici visés les retraités qui avaient travaillé toute leur vie mais en ayant cotisé sur des petits salaires proches du montant du Smic. La hausse de ces petites retraites devaient ainsi passer par une revalorisation du minimum contributif (Mico) et de son montant majoré.

Or, à ce jour, seuls 600 000 retraités sur les 1,7 million de concernés ont vu leur pension mensuelle augmenter en septembre dernier, avec une augmentation moyenne de 50 € bruts par mois. Les autres doivent encore supporter un délai d'attente. Et au regard des informations communiquées par la caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), ils vont devoir continuer à prendre leur mal en patience...

Dans un premier temps, la Cnav avait en effet annoncé des vagues de revalorisation progressives qui devaient débuter au printemps. Mais le traitement du million de fichiers en attente va prendre beaucoup plus de temps que prévu. Un retard dû au nombre et à la complexité des dossiers, particulièrement pour les assurés ayant cotisé dans plusieurs caisses de retraites et dont les services de la Cnav doivent reconstituer les carrières.

Selon des propos tenus auprès des Echos par Renaud Villard, directeur général de la Cnav, la régularisation des dossiers en attente n'aura pas lieu avant le mois de septembre 2024. Il ne devrait donc pas y avoir de revalorisation avant la fin de l'été pour les 1,1 million de retraités concernés, qui devront donc attendre septembre pour bénéficier de la mesure.

Mais si cette attente peut sembler longue, les pensionnés ne perdront aucun droit pour autant. Lorsque leur dossier sera régularisé, les assurés vont rétroactivement toucher toutes les hausses mensuelles dont ils auraient dû bénéficier depuis le mois de septembre 2023. En d'autres termes, ils devraient toucher 12 mois d'augmentation en une seule fois.

La somme versée à l'automne pourra donc atteindre un montant élevé. Selon Renaud Villard, la hausse moyenne pour les dossiers en attente sera légèrement supérieure à 60 € par mois. Si, comme annoncé par le directeur général de la Cnav, la régularisation intervient en septembre prochain, la somme versée à ce moment là pourra donc atteindre plus de 700 € en moyenne pour les retraités concernés. Un versement auquel s'ajoutera une revalorisation de leur pension mensuelle à compter de celle du mois de septembre.

Les 1,1 million de retraités modestes qui attendent une revalorisation de leur pension devront donc encore patienter l'été pour obtenir une hausse conséquente de leurs revenus. Sauf demande particulière de leur caisse de retraite, Ils n'ont aucune démarches particulières à accomplir entre-temps, les virements étant effectués automatiquement.