Quelle durée d'assurance retraite pour une pension à taux plein

Quelle durée d'assurance retraite pour une pension à taux plein La durée d'assurance exigée pour une retraite à taux plein dès l'âge légal de départ en retraite dépend de l'année de naissance de l'assuré. Elle est calculée en trimestres.

Qu'est-ce que le taux plein ?

Toucher une retraite à taux plein signifie bénéficier d'une retraite égale à 50 % de son salaire annuel moyen. Pour partir à taux plein, il faut avoir suffisamment cotisé au cours de sa carrière.

La durée de référence est le nombre maximal de trimestres pris en compte. Elle est comparée à la durée d'affiliation pour calculer le montant de la retraite de base du régime général des salariés. Cette durée d'assurance retraite englobe :

  • les périodes de cotisations au régime général ;
  • les périodes rachetées via un rachat de trimestres ;
  • les trimestres assimilés à des périodes de cotisation.

Le dispositif prévoit plusieurs majorations de durée d'assurance retraite liées à la situation, notamment familiale, du salarié.

Lorsque le salarié a acquis suffisamment de trimestres pour partir à taux plein, sa pension de retraite ne subira pas de décote. Il touchera donc une pension de retraite égale à 50 % de son salaire annuel moyen. A défaut, sa retraite se verra appliquer un taux réduit.

Combien de trimestres faut-il pour atteindre le taux plein ?

Le nombre de trimestres à valider pour toucher le taux plein dépend de l'année de naissance de l'assuré. Voici le nombre de trimestres correspondant à chaque année de naissance.

Nombre de trimestres pour la retraite à taux plein
Années de naissance Nombre de trimestres
1953 et 1954 165
1955, 1956 et 1957 166
1958, 1959, 1960 167
1961, 1962 et 1963 168
1964, 1965 et 1966 169
1967, 1968 et 1969 170
1970, 1971 et 1972 171
1973 et après 172

Comment se calcule une pension à taux plein ?

Le montant de votre pension de retraite se calcule à partir de la formule suivante :

Salaire annuel moyen (SAM) x Taux de liquidation x (durée d'assurance/durée de référence)

Vous pouvez partir en retraite à taux plein (50 %) dès lors que vous réunissez suffisamment de trimestres par rapport à ceux requis pour votre génération (la durée de référence). A défaut, vous pouvez partir au taux plein si vous atteignez l'âge automatique du taux plein, fixé à 67 ans pour les assurés nés en 1955 et après. Dans ce dernier cas, vous ne subirez pas de décote mais votre retraite sera néanmoins calculée au prorata du nombre de trimestres qu'il vous manque.

Exemple : né en 1955, Jean part à la retraite en 2017, à 62 ans. Sa durée d'assurance est égale à 158 trimestres alors que sa durée de référence est de 166 trimestres. Le calcul de sa retraite intégrera donc un coefficient de proratisation de 158/166, soit : salaire annuel moyen x taux de liquidation (auquel on applique une décote pour les 8 trimestres manquants) x 158/166.

Newsletter

Exemple 2 : Françoise est née en 1958 mais compte partir à 67 ans (âge automatique du taux plein pour sa génération). A l'âge de la retraite, elle aura acquis 163 trimestres tout en ayant atteint l'âge du taux plein automatique (donc avec un taux de 50 %). Sa pension sera donc calculée selon la formule suivante : salaire annuel moyen x 50 % x 163/167.

Pension et retraite