Cas de bigamie - mariage reconnu par ambassade

virgile33 - 10 juil. 2022 à 14:00

Bonjour,

Le père d'une amie a la double nationalité Française / Cambodgienne et vit en France depuis des années.

Son épouse est décédé en avril 2014. Il s'est ensuite remarié 6 mois plus tard à une femme Cambodgienne, qui voulait juste obtenir les papiers pour rester en France. Lui, cherchait juste une compagne afin de ne pas être seul.

Il se trouve que 3 mois plus tard, pour cause de mésentente, cette femme a quitté le père de mon amie en décembre 2014 (elle a quitté le foyer et est repartie au Cambodge).

Ils ont tenté de faire annuler le mariage (abandon du domicile) mais le juge a refusé. Il est depuis officiellement marié à cette femme qu'il n'a jamais revu.

Entre temps, en 2016, le concerné est parti au Cambodge et s'est marié avec une autre femme-là bas, à travers un mariage traditionnel Cambodgien. Puis ils ont fait reconnaître leur mariage par l'ambassade française (livret et acte de mariage délivrés et en Français). Comme sa première épouse est partie, il pensait ne plus "vraiment être marié".

Mes questions sont les suivantes :

- Ce second mariage est-il valide et considéré comme un "vrai" mariage français ? Puisqu'il est officiellement déjà marié à une autre, pourquoi l'ambassade l'a-t-il accepté ? Ce mariage n'est-il pas "nul" ?

- Si le mariage est bien accepté aux yeux de la France, ce monsieur est-il dans l'illégalité et encourt-il une peine de prison et une amende ? Comment faire pour annuler ce mariage ?

- Si il divorce de sa première femme, ce mariage est-il alors "valable" ?

- Si il veut que ses biens reviennent à ses enfants : doit-il faire un testament et préciser qu'il prive ses deux femmes de leurs droits et qu'ils lèguent le tout à ses enfants ?

Merci d'avance pour votre aide, vos réponses et vos éclaircissements.

Bon week-end,

Virgile