Donation Belgique -> France (parent premier degré)

Signaler
-
Bonjour,

Je vous contacte car je ne trouve pas de réponse à la particularité de ma situation.

Pour tenter de faire simple, je suis Belge et suis résidente fiscale française, et ce, depuis 2018 (soit 4 ans). Mon père est Belge et résident fiscal belge. Ce dernier souhaite me faire une donation de biens mobiliers et immobiliers mais m'a parlé d'une éventuelle double taxation de la part des deux pays (Belgique et France).

En me renseignant sur les différents sites, je vois qu'il existe une convention entre ces 2 pays et qu'il existe aussi une règle permettant d'être exonéré d'une taxation française à condition que le donataire n'ait pas pas son domicile fiscal en France au jour de la mutation, ni depuis plus de 6 ans.

J'en déduis donc que si cette donation a lieu avant la 6 ème année (donc avant fin 2023 maximum), seul l'impôt en Belgique sur cette donation sera redevable, et pas en France (pas de droits d'enregistrement français).

Est-ce que ma compréhension est correcte?

Ensuite, autre point peut-être important, je souhaite déposer une demande pour acquérir la nationalité française cette année. Est-ce que le fait de devenir française a un impact sur la règle d'exonération de droits d'enregistrement endéans les 6 ans? En d'autres termes, quel peut être l'impact de cette nationalité sur les règles d'exonération de double imposition sur des donations internationales pour le cas spécifique de la Belgique et la France sachant que je conserverai la nationalité Belge et posséderai donc 2 nationalités.

Dernière question, y-a-t-il une différence en les biens mobiliers et immobiliers (en ce qui concerne cette règle des 6 ans)?

En vous remerciant infiniment si vous pouviez m'éclairer à ce sujet.