Partir de l'ASE

Signaler
-
Bonjour,
Je suis assistante familiale, et après de nombreux déboirs avec la hiérarchie direct je pense que je m'étais fait beaucoup d'illusion pour sauver un monde qui restera inchangé...

Les déceptions des accueils enlevés parce que ça se passait trop bien... ceux qu'on laisse alors que ça se passe mal qu'il y a des vols, du deal etc... et qu'on accepte...

Ceux pour lequel il faut se battre corps et âmes pour faire entendre que l'enfant a besoin d'aide (difficulté intellectuelles, retard etc...) bon passons.

Je suis sapeur pompier volontaire ma cheffe ma obligée à signer un cumul d'activité alors qu'il ne s'agit pas d'une activité...
Je me sens en grande difficulté avec elle... et on m'avait proposé de changer de secteur avec une autre... il s'avère que c'est toujours elle... elle cherche la petite bête pour tout.

Je ne peux pas poser mes congés quand je veux, mais quand elle le décide elle...

Je suis aujourd'hui aujourd'hui difficulté avec un enfant qui a changé de nombreuses fois de familles après les avoir épuisés relais et accueil... j'ai demandé un relais un week/2... je dois poser des congés un week end et l'autre il est en relais.... je n'y arrive plus... mais personne ne l'entend... il cherche un genre de MECS ... mais en attendant on me laissé avec les difficultés...

Je ne souhaite plus à présent exercer ce métier... mais quels sont les recours possibles ? Je suis un peu perdu... je pensais après mon burn out que partager ma vie de famille, apporter un peu de mieux à ces enfants serait un beau projet... il ne restera que idyllique...

Sauriez vous si une rupture conventionnelle est possible ?
Ou toute autre solution pour en partir ?

Je suis dans une impasse...
Dommage pour ces enfants mais je ne permettrai pas à ce système de m'atteindre et atteindre ma famille...