Menaces de mort et 3 faits de coups et blessures.

Signaler
-
Bonjour,
Je me permets de vous demander de l'aide voilà j'ai été agressé trois fois par le père de ma première fille, donc il m'a agressé le 13 mai 2020 et ensuite encore 2 fois cette fois-ci j'étais enceinte le 30 juillet 2020, et il est revenu m'agresser encore le 12 octobre 2020, il y a eu un enregistrement de menaces, on l'entend distinctement dire je vais te calciné, je vais te balancer à la mer, tu seras manger par les requins, je fou le feu à ton appartement ect......), je tiens préciser une chose mon fils est née le 31 mars 2021, et il est décédé le 05 juillet 2021, bien évidemment une autopsie m'a mise hors de cause, il avait une malformation du palet, seulement si le monsieur qui a réalisé l'autopsie avait été au courant que je me suis fait taper lorsque j'étais enceinte, les conclusions auront pu être différentes, il y a eu une confrontation qui était prévu le 18 juin 2021 qui a été reporté pour investigation supplémentaire, je suis allée aujourd'hui le 9 septembre pour une confrontation seulement mon agresseur n'était pas présent parce que son avocat à annuler, bien évidemment les gendarmes ont entendu les menaces de mort mais ce que je ne comprends pas c'est que l'avocat de mon agresseur ne sois pas là c'est une chose mais l'agresseur en question aurait dû être là.
Ce que je ne comprends pas c'est qu'on me dit dit si votre agresseur ne vient pas, c'est que c'est un comportement comme un aveux de culpabilité.
Seulement la gendarmerie aurait dû aller le chercher chez lui, vous imaginez votre agresseur qui se permet de ne pas venir à une confrontation c'est le monde à l'envers, on me dit t'entendre quoi qu'il vienne me tuer, sincèrement si vous avez une solution où une suggestion, moi je pense faire un courrier en recommandé au procureur de la république, vous en pensez quoi ?
Merci d'avance.