Succession difficile

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 18 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2021
-
Bonjour,
Enfant d'une fratrie de 3 personnes (tous majeurs), notre dernier parent est décédé il y a quelques semaines.
La succession a été ouverte auprès d'un notaire qui m'a été imposé par mes frère/sœur (je n'ai pas été consulté puisqu'ils représentaient la majorité).
J'ai découvert que ce dernier parent avait rédigé un testament holographe qui m'exhérède de la quotité disponible au profit de mes frère/sœur et de 4 associations d'aide aux personnes.
La communication est très difficile avec ces frère/sœur : je ne suis consulté pour aucune démarche et ils ont vidé une partie des biens de la maison qui rentre dans la succession (des textiles en quantité astronomique, dont certains avaient une valeur vénale certaine) avant le passage du commissaire priseur qui a fait l'évaluation des biens.
Le testament holographe a précisé que les vêtements (au moins 1 tonne, dont certains étaient neufs, donc de valeur non négligeable) devaient être donnés à une 5e structure reconnue d'utilité publique, qui n'est pas mentionnée dans les bénéficiaires de la quotité disponible. Est-ce possible de faire ainsi, dans ces proportions, en dehors de tout inventaire ?
Je ne suis autorisé à venir récupérer mes affaires que sous surveillance, convoqué à un moment précis. Je n'ai pas accès à la maison en dehors de ce moment.
Comment préserver mes droits au mieux ? Vers qui me tourner ?
D'avance merci à toute personne qui pourrait soit partager son expérience, soit m'apporter des réponses concrètes.
Bonne soirée.

G.