Indemnisation assurance pour un AVP et allocation temporaire invalidité

Signaler
-
Bonjour à tous,

J'ai subi un accident (piéton/voiture) fin 2018. Hospitalisation (dont séjour en SSR) durant 2 mois puis arrêt à domicile avant reprise en temps partiel thérapeutique.

Consolidation en juin 20 par l'expert de l'assurance.
Mon médecin traitant m'a déclaré consolidé fin juillet 20.
Bref vous vous doutez que ça ne doit pas plaire à l'assurance.

Je suis dans la FP j'ai vu un médecin agréé, puis passage en commission de réforme, ça s'est long et je n'ai pas encore la réponse officielle mais officieuse (taux à priori supérieur à celui retenu par l'expert assurance mais j'ai cru comprendre que les calculs de valeur de % n'avaient rien à voir l'1 avec l'autre). A priori je pourrais prétendre à une allocation temporaire d'invalidité mais là aussi je ne sais pas encore.

Assurance: provisions = oui mais pas d'offre définitive.

Mes questions: si jamais on me retiens plus de taux d'invalidité (donc potentiellement plus d'indemnisation) au niveau accident du travail comment ça va s'articuler avec l'offre de l'assurance ?

Le cas échéant, qui va défalquer l'offre de l'autre sur ce que je percevrais ?
Est-ce le travail qui va réduire l'éventuelle allocation ?
Ou au contraire l'assurance qui versera moins ?

Merci d'avance pour les éclaircissements que vous pourrez m'apporter.