Dégât des eaux usées et accueil d’enfants

Signaler
-
Bonjour,
Je suis locataire avec un bail professionnel depuis 3 ans dans un local qui a déjà subi 4 dégâts des eaux.
Je me suis fait radiée de mon assurance a cause de ce grand nombre de dégât des eaux.
L’avant dernier dégât des eaux est un dégât des eaux usées.
Des litres d’eau remplie d’excréments sont sorties des plinthes alors que j’accueillais du public (des enfants de 4 à 15 ans).
J’ai du arrêter mon activité et nettoyer moi même le tout.
Ma propriétaire m’a relogée dans un local pas adapté à l’accueil de public (pas aux normes ERP).
J’ai été dédommagée par mon assurance pour la perte d’activité et les meubles souillés par les excréments.
Par contre, depuis que je suis partie, les travaux ayant pris bcp de temps, le local est rempli de moisi et d’excréments. Les travaux de peinture, tapisserie que j’avais réalisé sont à refaire. Mais comme je n’étais pas dans les locaux, mon assurance ne veut pas me dédommager.
La propriétaire ne veut pas me rendre le local dans le même état qu’avant le dégât des eaux. A t-elle le droit ?

Les travaux ont été réalisés, pour cela, le sol a été cassé, il va y avoir des raccords de réalisés, mais cela ne sera pas aussi esthétique qu’avant. Elle ne veut pas changer antierement le sol pour que cela soit comme lorsque j’ai signé l’état des lieux. A t elle le droit ? Elle me rend un local pire que lors de mon entrée initiale dans les lieux.

De +, le dégât des eaux usées a été réparé mais il y a un nouveau dégât des eaux, toujours pas réparé. Je ne sais pas quand je pourrais retourner dans mon local, et je ne peux donc pas me projeter dans le temps et préparer mon activité.
Lorsque ce dernier dégât des eaux sera réparé, tout le placo sera changé, mais c’est tout.
Je vais devoir désinfecter le reste et les fenêtres n’arrivent plus à fermer.
Comment savoir si le local est sein pour que je puisse de nouveau accueillir des enfants ?

Cela fait déjà 7 mois que je suis relogée. Je n’en peu plus. La propriétaire me dit que si je ne suis pas contente, j’ai qu’à partir.
As t elle bien tous les droits comme elle me dit ?