Rénovation 100% de malfaçons

Signaler
-
Bonjour à tous,

Je rencontre actuellement une situation assez compliquée ! Mon père(gérant), ma sœur et moi avons constitué une SCI en 2018 suite à la donation, part ma grand-mère, d’un immeuble. Le RDC est un magasin que nous louons et à l’étage se trouve un appartement qui n’avait pas été entretenu depuis plus de 20ans.

Il est décidé que ce logement soit entièrement rénové et que nous nous y installions. Mon mari - architecte - a proposé ses idées à mon père de manière officieuse afin que cela soit à notre goût et le plus fonctionnel possible. L’artisan que mon père emploi n’avait qu’à suivre les plans.

Les travaux commencent donc lors du 1er confinement. N’étant pas sur place, nous ne pouvons pas suivre ce qui est fait ni comment et faisons donc confiance au gérant de la SCI. Ma fille de 2ans, mon mari et moi prenons possession des lieux en août alors que l’appartement était encore en travaux mais nous n’avons pas eu le choix car on nous avait annoncé que tout serait ok ... 1ère déconvenue !

En plein été pas vraiment de problème, d’autant qu’une des piece n’était pas terminée et était toujours en attente de sa baie vitrée (dans l’esprit verrière d’atelier). Elle sera enfin posée en novembre 2020. Sauf qu’à partir de ce moment là, nous avons commencé à constater de nombreux problèmes :
moisissures,
humidité,
contrepente,
pas de ventilation
pose des menuiseries ne respectant pas le DTU,
un chêneau encastré qui est sous dimensionné, qui n’est pas étanche et qui présente une contrepente et donc infiltration dans les murs,
peinture plastique généralement utilisée sur les façades,
installation électrique non conforme et on pense ne même pas être reliés à la terre!!!
Je pense avoir fait le tour!

N’ayant pas de réaction de mon père et celui-ci souhaitant toujours faire intervenir ce même artisan, nous faisons une déclaration de sinistre à notre assurance et nous demandons un constat d’huissier. De plus nous faisons intervenir un expert de la construction et du bâtiment qui ont également confronté le gérant pour qu’enfin il prenne conscience de la situation.
Tout ce beau monde confirme les malfaçons que nous avions constatées et en nous fait remarquer d’autres. Leur verdict est sans appel / 100% de malfaçons, tout est à refaire.

A présent nous attendons tous les rapports et constats. Cependant le gérant de la sci ne veut pas entendre parler de refaire les travaux ni même de se retourner contre son artisan qui a saccagé notre bien et qui a travaillé sans assurance (nous l’avons appris il y a quelques jours). Je souhaite que mon père quitte la gérance puisqu’il persiste à vouloir travailler avec cet « artisan » et qu’il agit contre nos intérêts, sauf que ma sœur n’ira pas à son encontre.

Après tout ce pavé (!!) quels sont les recourts possibles pour avoir gains de cause?
Que pouvons-nous faire de plus?
Comment nous dépatouiller dans toute cette histoire?
Comment procéder pour assigner cette personne en justice?



Merci à tous ceux qui auront pris la peine de me lire et pour toute aide que vous pourrez m’apporter