Malhonnêteté garagiste

Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 6 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 avril 2021
-
Bonjour,

Pour résumer le plus brièvement possible, j'ai payé en tout 3300 euros (2564 euros par virement bancaire le reste en espèce avec confirmation des montants validés par écrit messenger de la part du garagiste + devis). Les termes de départ ayant été de me rendre mon véhicule sécurisé en changeant les pièces d'usure et de le passer au contrôle technique qui expirait fin Janvier en plus de me fournir un autre véhicule avec contrôle technique ok pour 1300 euros moins 300 euros de reprise d'ancien véhicule, sans autres frais à prévoir.

Mon véhicule est en réparation aller retour depuis fin Novembre et m'a été rendu avec un défaut non présent initialement. Cet endommagement relève soit disant(preuve ecrite) de la faute du technicien du contrôle technique qui devait la refaire passer ok après la contre visite et son intervention (payée).

Mon véhicule est chez le garagiste depuis dimanche 31 Janvier 2021 avec une facture payée de plus, de 164 euros pour un diagnostique chez Renault qui devait régler le problème. J'ai au téléphone le chef d'atelier Renault qui a reçu mon véhicule apporté par le garagiste et qui m'a affirmé avoir facturé 82 euros TTC.

À l'heure actuelle un litige est en cours d'ouverture par ma protection juridique automobile mais cela traîne. j'ai envoyé une lettre recommandée reçue le 11/02 qui met en demeure le garagiste car ce dernier refuse de me rendre mon véhicule dont les factures sont payées avec contrôle ok, en inventant que la panne est de ma faute alors qu'il a lui-même établi un diagnostique pre contrôle technique et qu'il m'a assuree verbalement comme par écrit que le vehicule passerait au contrôle après toutes les réparations effectuées. Or depuis le contrôle et sa contre visite un voyant de panne frein parking ne part plus et le garagiste refuse tout accord amiable et obligation de résultat en me demandant des frais en plus si je veux régler cette panne dont il refuse d'admettre la responsabilité. Au départ lorsqu'il a reçu la lettre il était devenu plus respectueux et prêt à discuter, puis il a changé radicalement d'avis et me harcèle depuis plusieurs soirs en m'envoyant que maintenant les factures acquittées éditées il y a 2 jours mais antidatées et erronées (moins conséquentes que le montant total avec invention de frais). Il invente des nouveaux faits en prenant à témoin son collègue que je n'ai jamais vu et persiste dans son mensonge consistant à prétendre que j'ai refusé de payer les réparations propices au règlement de la situation (provoquée par sa responsabilité qu'il nie).

La protection juridique mettant du temps à réagir je souhaite savoir d'une part si je ne subirai pas un autre préjudice en allant récupérer mon véhicule (il menace de me faire payer des frais de gardiennage) en l'état sans contrôle technique et avec une nouvelle panne alors que j'ai payé comptant pour repartir sécurisée et ai même fait un prêt bancaire pour cela. Et votre avis sur la saisine du juge de proximité (je dispose de toutes les discussion écrites où depuis le départ il me garantit mon véhicule réparé sécurisé et avec CT ok). Par ailleurs l'autre véhicule acheté le 26 Janvier présente des vices cachés : pas de rétroéclairage signalé le jour où je l'ai récupéré en rentrant et freins non complètement fiables, voyant rouge qui s'allume depuis 3 jours alors qu'aucun frais n'était à prévoir... Il prétendait au départ changer une ampoule en disant que c'est pour ça le rétroéclairage et a attendu 19 jours pour me dire que le délai de rétractation était passé. De plus il ment en disant qu'il m'avait oralement proposé un avoir de 150 euros pour changements freins et vidange mais sur écrit comme verbalement et aussi mentionné sur le devis nous avions convenu AUCUN FRAIS A PREVOIR et il refuse de reprendre ce véhicule en me remboursant.

Je vous remercie pour votre lecture, patience et conseils.