Rupture période d'essai pendant chomâge partiel complet

Signaler
Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 13 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
-
Bonjour,

J'étais commercial dans une société de Janvier 2018 à Novembre 2019. Mes résultats étaient plus qu'honorables avec 97 et 92% d'atteinte des objectifs à date de sortie. J'ai même évolué en encadrement de deux commerciaux pendant mon contrat (CDI).


J'ai quitté cette société pour des divergences avec ma direction, et ma N+1 était parti en congés maternité. Refusant une résiliation à l'amiable, ils m'ont orienté vers un abandon de poste.

J'ai était réengagé dans cette même société en Février 2020 pour le même poste en CDI, ma N+1 s'étant battue pour que je réintègre son équipe auprès de la direction. Après 2 mois de période d'essai (sur 3), le COVID nous a mis à l'arrêt et au chômage partiel complet. J'e n'ai pas retravaillé depuis.

Ce jour, j'ai reçu une LRAR stipulant que mon entreprise m'était fin à ma période d'essai.

Pour ma part, il s'agit d'un licenciement économique camouflé. Si une période d'essai sert à verifier les aptitudes du nouveau salarié à occuper le poste :

- Pourquoi m'auraient-ils recruté de nouveau si j'étais imcompétent?
- Pourquoi m'auraient-ils conserver depuis Mars 2020 en chômage partiel complet et attendu ainsi 6 mois pour se rendre compte de mon incompétence?
- Comment ont-ils pu juger mon travail et estimer mon incompétences ne travaillant pas?

Quels sont mes recours possible contre cette décision, même si je dois saisir les Prud'hommes?

Merci pour vos retours.

Cordialement.