Poursuites d'un club de sport en Suisse ?

Signaler
-
Bonjour,

Je m'adresse à vous afin de trouver un peu d'aide... En janvier de cette année je me suis abonnée à une salle de sport en suisse (suisse romande) que j'ai fréquenté jusqu'à... ce que le confinement soit mis en place en france.
La salle de sport a fermé entre la mi-mars et la mi-mai, et moi j'ai perdu mon travail en suisse et suis restée en france (je suis française).

Vers la fin mai la salle de sport m'a appelé pour que je paye les mois de mars, avril et mai (mois pendant lesquels la salle étaient fermée) me disant que j'aurai trois mois offerts début 2021. Je leur ai expliqué ma situation, pas de revenus, plus de possibilité d'accéder à la salle de sport, et qu'au vu de la situation, je ne pouvais plus me réinstaller en suisse. J'ai donc gentiment demandé à ce que je paye mon dû à l'instant puis que mon contrat soit résilié pour situation exceptionnelle, enfin, déménagement, coronavirus etc, cela à été refusé. J'ai quand même précisé, et cela à été noté dans mon dossier, que j'habitais désormais en France.

Le gérant m'a donné deux mois pour que je trouve une solution afin de les payer, et je n'ai plus eu de nouvelle, pas un appel, pas un mail. J'avais noté dans un coin de ma tête que je m'occuperai de cette histoire à la fin de l'été, lorsque j'aurai des sous et du temps. Aujourd'hui, il se trouve que mes anciens colocataires m'ont contacté me disant qu'ils avaient trouvé dans la boîte aux lettre un papier datant de 2 semaines de l'agence romande des recouvrements disant que j'avais 10 jours pour payer ce que je devais + des intérêts de retard... (ce qui s'élève au double de ce que je devais payer normalement).

Bien évidement, vu que je n'ai plus de boite aux lettres en suisse (information donnée et notée dans mon dossier) je n'ai pas reçu cette lettre à temps, je n'ai eu aucun mail de rappel ni aucun coup de téléphone, et ils osent noter "après de nombreux rappels infructueux"... pfff par la poste... ils étaient prévenus. J'ai appelé ce matin, ce n'était pas le gérant, une dame gentille m'a laissé croire qu'en l'appelant cet après midi j'allais pouvoir négocier à l'amiable.

J'ai donc appelé une association de consommateur, je verrai quels sont mes droits, mais pour l'instant je n'ai pas l'intention de faire passer mon salaire de cet été pour payer la salle de sport en suisse.... et j'envisage largement de laisser tomber ça dans les oubliettes, ils n'ont pas mon adresse française, ni mon compte en banque français. Y a t il une chance pour que j'ai de gros problèmes avec eux d'ici quelques années ?
Dossier à la une