Construction : malfaçon, non conformité, pénalités de retard

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 24 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020
-
Nous avons confié à Maison d’en France la construction de notre maison principale. Nous aurions dû être livré fin décembre 2019, mais celle-ci est envisagée pour le mois d'Aout 2020.

Faute d'un suivi réel et constant, nous avons constaté et signalé (par téléphone, mails et courriers) des non-conformités et un vice de construction qui restent à ce jour non corrigés. Les engagements pris par le chef de chantier (le second), et l’équipe technique (directeur de travaux ...) n'ont pas été suivi d'effets.

Espérant faire bouger les choses, en mars et juin dernier nous avons adressé des recommandés à la directrice d'Essia Domendi dont dépend MDF. A ce jour, nous n'avons reçu aucune réponse et aucun correctif n'a été fait.

Ce chantier a lourdement pesé sur la santé de mon conjoint (plusieurs hospitalisations) et sur nos finances. Tributaire de la bonne volonté d’un constructeur qui brille par son inertie, nous sommes soumis à des délais contraints (rentrée scolaire) pour faire réaliser les travaux intérieurs pré emménagement.

Quels recours avons nous pour obliger le constructeur à :
- honorer ses engagements, corriger les non conformités et malfaçon
- revoir le décompte (désaccord sur délai de suspension) et payer les pénalités de retards (à exclure de la réserve de 5%)
Dossier à la une