Agression verbale - accident du travail -Fonction

Signaler
-
Bonjour.
Je suis agent de la fonction publique et je relève du droit administratif.
Il y a plus de un an j'ai été victime d'une agression verbale de la part de ma supérieure. Cette agression a été le summun d'une relation de méfiance et de contrôle de sa part. Je tenais le coup parce qu'il faut bien travailler et puis les chefs ça reste pas 10 ans - normalement.
Le 12/02/19 elle m'a hurlé dessus et m'a mise en cause dans ma façon d'être personnelle. Il n'y avait pas de témoin, elle m'avait fait fermer la porte derrière moi. Elle ne me laissait pas parler, je ne comprenais pas de quoi elle parlait (une stagiaire ayant eu un malaise - première nouvelle...) et j'ai craqué dans ma tête, ca bourdonnait je savais plus ce que je faisais où j'allais. Mes pas m'ont mené à l'infirmerie (un reste de survie ?) . L'infirlière a pris ma tension (18) et le médecin m'a donné un Lexomil ett j'ai été raccompagnée chez moi. J'ai fais les papiers pour l'accident de travail.
Depuis, je suis tellement bloquée que je fais de grands détours pour éviter le batiment et que je flippe de croiser quelqu'un qe je connaissais. J'ai fait de l'EMDR mais je n'ai pas encore repris le travail : cette idée de me retrouver dans cet environnement avec les mêmes gens qui ne m'ont pas aidé (et même au contraire) me tétanise
En 02/2020 (!) j'ai eu une expertise médicale
Au 09/06/2020 la décision AT ou pas est pas rendue et les prises en charge AT ne sont pas faites (et j'ai du arrêter l'EMDR trop cher pour moi). : l'expertise dit que si je suis pas bien ça n'a aucun rapport avec une maltraitance au travail mais c'est un état antérieur car il y a 20 ans j'ai eu un épisode dépressif !
Je suis très déprimée par tout ça. Je me sens bafouée d'exister que la maltraitance soit pas reconnue en plus que ça prenne tant de temps. merci de vos conseils et votre soutien.