Dégât des eaux ancien propriétaire (Vice caché)

-
Bonjour,

Je suis aujourd'hui dans une situation un peu délicate… J'ai acheté un appartement l'année dernière, le 28 Juin 2019. Tout allait très bien, je tiens à signaler que le jour de la vente la propriétaire a stipulé "qu'aucun litige n'était en cours". Au mois de Juillet, je croise la voisine du dessous qui se présente et m'indique "L'ancienne propriétaire vous a-t-elle parlé du dégât des eaux en cours ?" Je lui indique que non… Elle m'explique que cela fait 4 ans qu'elle a une infiltration au niveau de son plafond qui correspond à ma douche (douche à l'italienne). L'ancienne propriétaire a refait plusieurs fois les joints, ce qui stoppait les écoulements d'eaux quelques mois mais ensuite l'infiltration revenait systématiquement. La propriétaire a enfin accepté de signer un constat amiable de dégât des eaux avec la voisine du dessous le 05 Mai 2019 (bizarrement après avoir signé le compromis…) donc pratiquement 2 mois avant la vente. Elle m'a dit dans un premier temps ne de rien faire, qu'elle contacterait son assurance pour savoir comment procéder. Un expert de son assurance est passé au mois d'octobre 2019. En voyant notre douche il nous a dit "Oulà... va falloir tout casser, ça va vous revenir dans les 3000 euros". Bien évidemment, venant d'acheter mon appartement je n'avais pratiquement plus d'économies... Je m'arrange avec la voisine du dessous qui me donne 3 mois pour agir auprès de mon assurance, le temps de mettre de côté de l'argent.. Au mois de Février 2020, ayant pu mettre de côté, j'appelle mon assurance qui me dit qu'avant quoi que ce soit il faut que je fasse intervenir un plombier pour faire une recherche de fuite et un devis. Après avoir contacté plusieurs artisans, un plombier peu se libérer fin Mars. Rendez-vous finalement annulé à cause du confinement, le plombier n'est passé que début Mai. Il m'annonce qu'il s'agit d'un affaissement du bac de douche pour cause de malfaçon, et que vu l'humidité dans les murs cela fait des années que cela dure. J'essaie de contacter mon assurance qui ne répond pas pour cause de confinement... Je fait donc une déclaration de litige en ligne puisque mon litige du mois de Février avait été clos par mon assurance du fait que je ne donnais pas de nouvelles... L'assurance en finalement (enfin) pris en charge mon dossier hier, le 14 Mai 2020 et a souhaité faire une visio conférence pour voir l'état de la douche. L'expert au téléphone était extrêmement désagréable et méprisant, me disant que j'avais fait n'importe quoi dans ma déclaration en ligne (en même temps on fait ce qu'on peut quand personne ne répond au téléphone…), qu'il serait temps un bout d'un an de s'inquiéter et surtout que la recherche de fuite de me serait pas remboursée du fait que le litige date d'avant mon emménagement. Surtout, il m'a reproché d'avoir fait intervenir un plombier pour faire une recherche de fuite alors que c'est ce que l'assurance qui m'avait demandé de faire au mois de février, d'après lui c'est l'assurance qui aurait du faire intervenir un artisan de leur choix...

Bref, après vous avoir donné tous ces détails j'aurais quelques questions…

-J'imagine que dans ce cas il s'agit d'un vice caché puisque l'ancienne propriétaire était au courant depuis des années de la fuite et j'ai pour preuve le constat amiable de dégât des eaux. Dans ce cas, quel recours puis-je avoir ?

-Ensuite, je me doutais que l'assurance ne prendrait pas en charge les réparations et j'étais prête à les payer, mais a-t-elle vraiment le droit de refuser de me rembourser la recherche de fuite ?


Merci à vous