Fausse déclaration du vendeur dans le compromis de vente

Signaler
-
Bonjour,
Nous avons signé début décembre un compromis pour l’achat d’un Triplex. Le propriétaire actuel vend ce bien qu’il avait en location et qui a été saccagé et non payé par ses locataires... l’agence immobilière a précisé qu’il y avait une hypothèque dessus et que le vendeur ne descendrait pas son prix en dessous d’une certaine somme à cause de cette hypothèque... Le compromis a donc été signé, notre prêt accepté par la banque et au moment de faire la vente, surprise nous apprenons que le bien a été saisi!!! Le propriétaire doit passer en jugement pour pouvoir le vendre... Avec la grève des avocats, la vente est repoussée en avril. Ma question est la suivante : dans le compromis signé, le propriétaire assure que son bien ne fait l’objet d’aucune procédure... sa déclaration est manifestement mensongère . La vente doit bien se faire mais nous en sommes pour nos frais : des devis avaient été lancés et des dates prévues pour les travaux. Ne sachant pas quand nous serons propriétaires, nous allons manquer les offres promotionnelles que nous avions prévues et donc augmenter le budget prévu...sans compter que les artisans ne pourront plus intervenir sur les dates prévues et seront occupés ailleurs... Peut on négocier un nouveau compromis avec une baisse de prix ?
Dossier à la une